Nouvelle de 18 h Un investissement de 6 M$ qui est le bienvenu, à Saint-Eugène

Un investissement de 6 M$ qui est le bienvenu, à Saint-Eugène

« L’équivalent de 20 ou 25 nouvelles maisons construites »

Le maire de Saint-Eugène de Ladrière, Gilbert Pigeon, confirme au journal le soir que le récent investissement de 6 M$ de la Coopérative agro-alimentaire Purdel sur son territoire est bien accueilli.

« La maternité porcine de Purdel est implantée sur le 5e rang Ouest à Saint-Eugène depuis 1999. Depuis cet été, Purdel a effectué pour 6 M$ de travaux à sa maternité, soit en rénovant les bâtiments existants pour 2 M$ et en construisant des installations neuves pour 4 M$, dont 1 M$ a permis de rattacher la pouponnière au nouveau bâtiment. Quatre nouveaux emplois viennent s’ajouter aux cinq emplois qui ont été créés lors de l’ouverture », constate le maire de Saint-Eugène, Gilbert Pigeon.



Purdel précise dans une communication que « Le troupeau de cette maternité, de haut niveau génétique et sanitaire, permet d’approvisionner les sites d’engraissement à forfait en porcelets de très haute qualité. Les fermes du réseau Purdel sont accréditées au programme d’Assurance qualité canadienne (AQC) incluant le volet « bien-être animal ». »

Acceptabilité


« Nous avons tenu une consultation publique et la très grande majorité des citoyens accueillent bien ce projet. Je dirais même que tous les commentaires que nous avons reçus étaient positifs. Si quelques rares exceptions étaient contre, ils ne se sont pas manifestés dans cette consultation. Depuis 1999, Purdel et la Municipalité ont été des partenaires exemplaires. Ce sont environ 2 M$ de valeur foncière qui s’ajoutent à celle de la maternité, soit environ 6 M$ en valeur foncière, au total, avec les équipements. C’est l’équivalent de 20 ou 25 nouvelles maisons construites dans une même année, pour nous », précise monsieur Pigeon.

« En plus de rapporter des taxes, ça consolide neuf emplois dans une municipalité d’environ 400 personnes. Ce sont autant ménages et familles qui peuvent s’installer à Saint-Eugène ou l’ont déjà fait. J’en connais qui étaient là au début et dont la famille s’est agrandie. Ces enfants vont à l’école et nous à nous permet par ricochet de conserver notre école. Tout ça pour dire que je suis très reconnaissant envers Purdel d’avoir cru en nous et d’avoir investi encore à Saint-Eugène », remarque enfin le maire.



Gilbert Pigeon (Photo: courtoisie)


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×