Nouvelle de 17 h « Un accident banal, de la malchance » - Zachary Bolduc

« Un accident banal, de la malchance » – Zachary Bolduc

L’Océanic complète sa saison demain et vendredi

La 26e saison régulière de l’Océanic prendra fin vendredi à la suite de ses deux matchs dans l’environnement protégé du Centre Henry-Leonard de Baie-Comeau. 

La formation rimouskoise affrontera les Remparts de Québec jeudi et le Drakkar, vendredi. Elle terminera donc son calendrier avec 39 parties jouées. 



Tel qu’annoncé en début de semaine, Zachary Bolduc sera absent pour les prochaines semaines à la suite d’une blessure au bas du corps survenu quand, en voulant éviter un contact, son patin a pris dans la glace. 

« Un accident banal, de la malchance, a-t-il dit lors d’un point de presse virtuel jeudi midi. Au début, c’était dur à avaler. Maintenant, je me dis que ça ne me donne rien de m’apitoyer sur mon sort. La seule chose que je peux faire, c’est de me retrousser les manches et de revenir encore plus fort. Ça n’a pas été une saison facile. Elle m’a permis de forger mon caractère. »


À moins de voir son équipe avancer en séries, sa saison est terminée. Il garde espoir. « De rejouer cette saison, ça demeure un bel objectif. Tout dépend de ce qui va se passer en séries si les gars réussissent à passer quelques rondes. Moi, j’y crois. On a un bon groupe de gars, de bons vétérans. Je pense qu’on peut créer une belle surprise et je serais éternellement reconnaissant si j’avais la chance de jouer en playoffs cette année », mentionne Bolduc qui ajoute avoir déjà commencé à s’entrainer avec le physiothérapeute de l’équipe. 

Choix potentiel de première ronde au prochain repêchage de la LNH, il demeure confiant de ne pas avoir perdu de points dans l’évaluation des recruteurs, lui qui en est à une troisième présence sur la liste des blessés depuis le début de la saison. 



« Au début, ça m’a inquiété un petit peu. Mais, j’ai parlé avec mes agents et quelques équipes qui m’ont appelé pour me dire que ça n’allait pas m’affecter pour le repêchage. Ça m’a vraiment rassuré », souligne l’attaquant de 17 ans qui a eu droit à des entretiens avec une vingtaine d’équipes de la LNH dans les dernières semaines. 

Des opportunités pour d’autres


Serge Beausoleil ne peut que constater la lourde perte dans son alignement. « On perd notre meilleur marqueur. Les malchances de certains sont des opportunités pour d’autres. C’est comme ça dans le hockey. Certains autres gars auront l’occasion de nous donner du bon hockey et d’apporter un peu plus d’eau au moulin », a dit l’entraineur qui n’a pas confirmé qui sera appelé à remplacer Bolduc sur le premier trio avec Adam Raska et Xavier Cormier. 

Il souhaite que les deux derniers matchs du calendrier permettent de raffermir l’efficacité de ses unités spéciales et d’ajouter deux bonnes sorties aux dernières performances de l’équipe.

« Dans nos dix derniers matchs, on a été dans le coup tout le temps, sauf un match contre Victoriaville. On veut continuer d’aller dans le même sens. On avance en tant qu’équipe. Les gars le sentent aussi. Ils le voient dans les statistiques, dans le temps de possession, dans les chances de marquer qu’on accorde à l’adversaire. Dans le dernier match, on n’a donné que 11 chances de marquer à une puissance de la ligue comme Shawinigan où on en a obtenu 17. »

Avec les absences de Bolduc et Émile Lambert, Beausoleil mise sur 19 patineurs en santé, à savoir onze attaquants et huit défenseurs, y compris Nathan Ouellet qui va y demeurer. Lui et Frédéric Brunet ont été le meilleur des trois duos dans le dernier match, a spécifié Beausoleil qui n’envisage pas de retourner son capitaine en attaque.  

L’Océanic est assuré de terminer au 5e rang du classement de la section Est. En première ronde 3 de 5, il affrontera le détenteur de la 4e position qui sera Shawinigan, Victoriaville ou Québec. 


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×