guycaron
Actualités > Éducation > Le personnel enseignant du cégep de Matane sera en grève le 13 mai
Éducation

Le personnel enseignant du cégep de Matane sera en grève le 13 mai

(Photo site Internet du Cégep de Matane)

Après 18 mois de négociations, le personnel enseignant du Cégep de Matane considère impératif de rappeler au Comité patronal de négociation des collèges (CPNC) et au Conseil du trésor qu’il souhaite une entente négociée qui améliore ses conditions de travail.

« Face à l’impasse et maintenant que le gouvernement souhaite négocier sur la place publique, nous nous retrouvons dans l’obligation de déclencher une autre journée de grève, le 13 mai », mentionne-t-on dans un communiqué de presse.

Au-delà du salaire, les profs de cégeps veulent des changements significatifs à leurs conditions de travail. Le Syndicat parle de précarité, alourdissement de la tâche de travail provoqué par la multiplication des étudiants en difficulté ou en situation de handicap et remise en question de l’autonomie professionnelle. « À ces « impatiences » manifestées par nos membres s’ajoute l’enseignement à distance qui en fait désormais partie intégrante en raison de la pandémie, et de la révolution numérique qui imposent au personnel enseignant un nécessaire perfectionnement », poursuit-on.

Les négociations ne progressent pas

Pourtant, à la table de négociation, les échanges ne progressent pas, de quoi mettre à mal la résignation face aux « désagréments » que nous vivons depuis trop longtemps, ce qui nous a incités à exercer une première journée de grève le 30 mars dernier.

« Ce que nous demandons, c’est de nous donner les moyens d’exercer notre profession dans un milieu de travail plus sain et plus valorisant qui sera bénéfique pour toute la communauté collégiale. Le mépris, ça suffit et il faut que ça change, maintenant », indique William Duclos, président du Syndicat du personnel enseignant du cégep de Matane.

« Le refus du gouvernement Legault de négocier de bonne foi nous incite à poursuivre notre mobilisation. Malgré le chantier sur la réussite et les millions annoncés dans le dernier budget pour l’enseignement supérieur, il n’y a aucune ressource substantielle pour les profs à la table de négociation. Monsieur Legault, madame LeBel, les patients contribuables et employés que nous sommes espéront une sortie de crise reposant sur une entente négociée qui permettra une rentrée automnale offrant des conditions d’enseignement bonifiées », précise M. Duclos.

Le Syndicat du personnel enseignant du Cégep de Matane (SPECM-CSQ) représente et protège les intérêts de l’ensemble du personnel enseignant du Cégep de Matane, soit près de 160 enseignantes et enseignants de cégep. Il est affilié à la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) et à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ). La FEC-CSQ représente environ 3000 enseignantes et enseignants dans plusieurs cégeps partout au Québec.

Facebook Twitter Reddit