Nouvelle de 18 h Le centre-ville de Rimouski sera encore très animé cet été

Le centre-ville de Rimouski sera encore très animé cet été

Les Terrasses urbaines sont en préparation

Un restaurateur et organisateur des Terrasses Cogeco, Tommy Lemieux Cloutier, et le président et directeur général de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER), Martin Beaulieu, anticipent une excellente saison touristique 2021.

Monsieur Lemieux Cloutier fait aussi partie du comité organisateur des Terrasses Cogeco. Il signale que le train est en marche pour l’été prochain, une présentation reposant sur les bases de l’événement de 2020, mais qui pourrait aussi être bonifiée selon les mesures sanitaires en vigueur en lien avec la crise sanitaire du coronavirus.



Pour le secteur touristique en général, l’adaptation aux contraintes de la crise sanitaire sera beaucoup plus facile avec une année d’expérience en banque, comme on l’a également vu dans notre texte publié à 17 h.

On compte sur les Québécois


« Nous sommes très optimistes avec le déconfinement qui sera bientôt amorcé et la campagne de vaccination qui va bon train. Je pense qu’on aura une belle saison. D’année en année, on accueille toujours de plus en plus de touristes. Il n’y a pas de tourisme européen en raison de la crise, mais la clientèle québécoise est en forte croissance », remarque monsieur Lemieux Cloutier, du complexe Maison du Spaghetti/Auberge-Bistrot de la Vieille Forge.

Pour les Terrasses, la volonté des organisateurs de présenter de nouveau l’événement cette année est ferme.



Tommy Cloutier, président du Conseil d’administration des Terrasses Cogeco et propriétaire du Complexe de la Vieille Forge. (Photo: archives)

« La présentation des Terrasses reste à être confirmée officiellement, mais les préparatifs vont bon train. Les discussions pour la reconduction des ententes de service avec nos précieux partenaires progressent bien. Nous nous sommes inspirés de l’expérience de l’an dernier pour monter une programmation d’activités de base. Cependant, si les restrictions sanitaires deviennent moins contraignantes, nous n’hésiterons pas à apporter des améliorations dans la mesure du possible », avance monsieur Lemieux Cloutier.

Annonces d’hier


Martin Beaulieu croit dans un premier temps que les deux principales annonces effectuées par le premier ministre du Québec, François Legault, hier, se veulent très encourageantes.

« Tout d’abord, la MRC de Rimouski-Neigette ne sera plus obligée de suivre les mesures sanitaires extrêmes à partir de lundi. D’autre part, monsieur Legault a aussi indiqué que le plan de déconfinement sera bientôt amorcé. Ça nous permet de croire qu’on aura une saison touristique meilleure ou sinon aussi bonne que l’an dernier. Deux raisons majeures s’ajoutent : les réservations en date d’aujourd’hui sont bonnes. On a des indications que les gens veulent venir. La seconde, c’est qu’on a tous appris de l’expérience de l’an dernier. »

« Les attraits touristiques qui ont été aux prises avec des enjeux se sont adapté. Par exemple, au Site historique maritime de Pointe-au-Père, il n’a pas été possible de proposer des visites du sous-marin, l’an dernier, mais cette année, on a trouvé des moyens de le faire. Les ajustements sont faits et le sous-marin sera plus accessible. Ce sera le cas des attraits en général, aussi, parce que tout le monde s’est adapté et réinventé. De plus, nous annoncerons bientôt de nouvelles choses du côté de Tourisme Rimouski (NDLR : Un organisme rattaché à la SOPER), de nouveaux outils qui viendront soutenir els destinations touristiques », poursuit monsieur Beaulieu.

Excursions sur l’île Saint-Barnabé

La SOPER et Tourisme Rimouski s’affairent à organiser notamment les excursions sur l’île Saint-Barnabé qui sont présentées en collaboration avec la Ville de Rimouski. Un site d’interprétation a été aménagé il y a quelques années. Les visites sont aussi prisées par les résidents de Rimouski que par les touristes.

« S’il n’y a pas de changement, nous serons en mesure d’opérer les excursions à l’île au maximum cette année. Nous allons également rouvrir le bureau d’information touristique, avec des mesures de précaution comme l’an dernier, mais toujours aussi en ajoutant des petits aménagements qui rendront l’attente moins difficile à nos visiteurs. La volonté de la Ville est de maintenir l’accès aux espaces extérieurs. Les gens vont continuer de faire attention et ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’on retrouve le palier d’alerte orange. Ça va bien aller, mais il faudra rester prudent. La même approche demeure, pour nous c’est la qualité de l’expérience touristique qui est importante. S’il y a un problème, on va s’en occuper. Les gens viennent en vacances et ils veulent que ce soit bien organisé, accueillant et absent de discours négatif », mentionne en terminant Martin Beaulieu.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×