Nouvelle de 19 h Harold LeBel passe son message à Caroline Proulx

Harold LeBel passe son message à Caroline Proulx

Le député fait connaître ses priorités à la ministre responsable du Bas-Saint-Laurent

L’environnement, la culture, le logement, la science, la santé et la famille constituent l’essentiel des priorités du député Harold LeBel, à court terme, pour le comté de Rimouski.

C’est ce qui ressort d’une lettre adressée par monsieur LeBel à la nouvelle ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, la députée caquiste de Berthier, Caroline Proulx. Celle-ci a pris la relève de son homonyme Marie-Eve qui a remis sa démission il y a 10 jours, pour une affaire présumée de harcèlement envers des membres de son entourage.



« Je te propose une liste de projets que l’on pourrait rapidement concrétiser pour Rimouski-Neigette », écrit monsieur LeBel, en ajoutant le résumé suivant :

« 1- réserve Duchénier/TERFA (poste d’accueil général pour concrétiser la fusion de la réserve et du Canyon des Portes de l’Enfer); 2- projet de la maison-mère des Soeurs du Saint-Rosaire (conversion du bâtiment pour faire du logement social et héberger divers organismes); 3- concrétisation des places en Centres de la petite enfance pour la région; 4- Vieux Théâtre de Saint-Fabien (il manque l’annonce officielle des montants de la ministre de la Culture) + Coop Paradis. »


« Je te propose qu’on fasse une séance de travail avec notre personnel politique pour se donner des objectifs d’avancement de ces dossiers. Aussi, il faut que l’on se parle des rencontres de « briefing » avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) et la Santé publique (NDLR : concernant la crise sanitaire). Félicitations encore pour ton nouveau rôle et j’ai bien hâte de travailler activement avec toi », ajoute monsieur LeBel dans cette communication.

Projet suspendu



La Réserve Duchénier et le Canyon des Portes de l’Enfer, deux entités récréotouristiques, ont fusionné leurs activités il y a un an et demi et ont de grandes ambitions. TERFA signifie Territoire Expériences Récréatives Forêts Anciennes.

L’organisme de soutien au développement Serviloge annonçait en mars qu’il doit suspendre son projet de transformation de la maison-mère de la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame-du-Saint-Rosaire en 84 unités de logements, déposé officiellement à la mi-décembre 2020. Ajoutons que Rimouski est aux prises avec une crise du logement.


Quant aux CPE, des centaines de parents de Rimouski sont privés de places en garderie actuellement. Enfin, le projet de relocalisation de la Coopérative artistique Paradis (plus ou moins 10 M$) traîne depuis près de 10 ans et celui de réfection du Vieux Théâtre de Saint-Fabien est évalué à plus de 2 M$ et traîne depuis une douzaine d’années.

Deux projets porteurs d’avenir

Par ailleurs, monsieur LeBel a aussi attiré l’attention de la ministre Proulx sur deux projets en bonne marche qui font sa fierté et l’invite à s’y intéresser: ceux de la construction d’un pavillon d’enseignement de la médecine à Rimouski et du pôle d’excellence baptisé Novarium, deux sujets qui ont fait les manchettes du journal le soir au cours de la dernière semaine.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×