Actualités Dernière heure En route vers le déconfinement

En route vers le déconfinement

Le premier ministre du Québec, François Legault, vient d’annoncer les grandes étapes du déconfinement à compter du 28 mai prochain et qui permettra à la population de retrouver une vie plus normale.

Plusieurs mesures seront ainsi allégées graduellement au cours des prochaines semaines, dans l’ensemble des régions du Québec, selon un échéancier qui a été établi en fonction des projections de la situation épidémiologique et de la progression de la vaccination.



Les allègements prévus ne seront toutefois pas appliqués dans les territoires visés par des mesures spéciales d’urgence.

Assouplissements


Dès le 28 mai :

  • le couvre-feu sera levé dans l’ensemble des régions du Québec;
  • les rassemblements seront permis sur les terrains privés extérieurs (maximum de 8 personnes de résidences différentes ou occupants de 2 résidences, avec distanciation);
  • les terrasses extérieures des restaurants pourront de nouveau accueillir la clientèle (en zones rouge et orange : deux personnes seules avec enfants mineurs ou occupants d’une même résidence; en zone jaune, occupants de deux résidences);
  • les déplacements entre les régions seront permis;
  • les grandes salles et les stades extérieurs pourront accueillir un maximum de 2 500 personnes en plusieurs zones indépendantes de 250 personnes.

Le 11 juin, les bars pourront à leur tour ouvrir leurs terrasses extérieures (avec les mêmes restrictions que les restaurants) et les activités extérieures supervisées de sports et de loisirs seront permises en groupes de 25 personnes, maximum.



Enfin, à partir du 25 juin, les personnes complètement vaccinées pourront se rencontrer dans les résidences privées, sans masque et sans distanciation. Aussi, les camps de jour et les camps de vacances rouvriront et les festivals et autres activités extérieures pourront reprendre avec un maximum de 2 500 personnes. Sur ce dernier point, le détail des mesures exigées pour de tels événements sera rendu public plus tard cette semaine.

« Pour la fin du mois d’août, si on atteint notre objectif de 75 % de la population de 12 ans et plus complètement vaccinée, dans plusieurs lieux publics, on ne devra plus porter de masque et les cégeps et les universités ouvriront en présentiel », a notamment ajouté le premier ministre.


L’objectif de vaccination devancé

Le gouvernement rappelle qu’il s’était fixé comme objectif que 75 % des Québécois adultes se fassent vacciner avant notre fête nationale, le 24 juin. Or, en date du 18 mai, 75 % des Québécois ont été vaccinés ou ont pris rendez-vous. Cela permet conséquemment au gouvernement de devancer son objectif du 24 au 15 juin.

« Je veux vous dire à quel point je suis impressionné par les Québécois. Des millions de Québécois qui ont respecté les règles. Et maintenant, des millions de Québécois se font vacciner. Tout le monde est au rendez-vous, surtout les jeunes! Je suis tellement fier de vous! C’est grâce à vous que je peux annoncer, aujourd’hui, un plan de déconfinement », a déclaré le premier ministre.

Retour à l’école au Bas-Saint-Laurent

Notons également que les élèves du secondaire des MRC du Bas-Saint-Laurent qui sont toujours en mesures spéciales d’urgence seront autorisés à retourner en classe dès le 24 mai. Les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire iront en classe un jour sur deux, comme c’est le cas dans les autres régions se trouvant au palier rouge ou en mesures spéciales d’urgence.

La Côte-Nord en jaune

Le système des paliers d’alerte demeure en vigueur partout. D’ailleurs, en raison de l’évolution de sa situation épidémiologique, la région de la Côte-Nord passera au palier de préalerte (jaune) dès le 24 mai à 0 h 01.

Port du couvre-visage

Le port du couvre-visage ou du masque a démontré son efficacité afin de limiter les risques de transmission du virus. À compter du 25 juin, le port du masque ne sera plus obligatoire pour les personnes complètement vaccinées qui prendront part à des rassemblements privés. Dès la fin août, ce sera également le cas pour plusieurs lieux ou événements publics.

La pandémie achève, mais…

« Je vous demande deux choses. D’abord, continuez de respecter les consignes. La pandémie achève, mais elle n’est pas terminée. Deuxièmement, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, allez vous faire vacciner! Et la deuxième dose aussi! Être vacciné, ça signifie avoir un bel été, ça signifie la liberté. Ça signifie surtout d’en profiter avec notre famille et nos amis. Je compte sur vous », déclare monsieur Legault.

« Le succès de l’étape tant attendue du déconfinement repose sur la collaboration de tous. Nous devons procéder graduellement et continuer de respecter les mesures en place. Au cours des dernières semaines, la population a démontré sa solidarité et l’opération de vaccination massive se déroule de belle façon. Les conditions gagnantes sont réunies pour que nous puissions bientôt retrouver nos proches et reprendre nos activités », insiste Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

Question de doses

-Bien que la transmission ait diminué, le respect des mesures sanitaires et le dépistage en cas de symptômes de la COVID-19 demeurent importants afin de réduire les risques de propagation du virus;

-Une personne est considérée comme complètement vaccinée une semaine après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin contre la COVID-19.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×