Divertissement Culture Quatorze étudiants en photographie du Cégep de Matane exposent leurs œuvres

Quatorze étudiants en photographie du Cégep de Matane exposent leurs œuvres

Dans le cadre de la 8e présentation de l’événement PHOS, organisée à Matane jusqu’au 13 juin, 14 personnes inscrites au sein du programme Photographie du Cégep de Matane ont été sélectionnées pour exposer, à l’occasion d’Auteurs sans titre #8, le fruit de leur création dans les locaux de l’ex-boulangerie Multi-Marques, au croisement des avenues D’Amours et Saint-Rédempteur.

Initiée par une équipe d’enseignants du programme Photographie du Cégep de Matane, Auteurs sans titre est une exposition visant à encourager les artistes de l’établissement à développer, sur le mode de la recherche et de l’expérimentation, une démarche personnelle partagée au public lors d’une exposition collective annuelle.



Soutenue depuis ses débuts, en 2013, par le centre d’artistes matanais Espaces F, l’exposition Auteurs sans titre #8 est mise en valeur cette année dans le cadre de l’événement PHOS ayant permis à l’ancienne boulangerie de l’avenue D’Amours de trouver une vocation artistique originale. De nouveau, cette édition a permis de faire émerger de jeunes talents en leur offrant la possibilité de diffuser au public le fruit de leur travail, sous différents formats. À noter que l’exposition se tient dans le respect des dernières mesures sanitaires en vigueur et nécessite le port du masque.  

Une grande variété de projets


En tout, 14 personnes inscrites au sein du programme, et pas seulement des finissants ont eu l’occasion de laisser libre cours à leur imaginaire foisonnant. Le spectateur aura ainsi la possibilité de se plonger, parmi des projets variés, dans des paysages nocturnes fantomatiques et mystérieux, dans des ambiances glauques et incertaines illustrant avec force le caractère oppressant, instable, sombre et anxieux du contexte pandémique ayant fait basculer l’humanité dans un autre univers depuis maintenant un an.

D’autres créations héritées des surréalistes, sous forme de collages à la Jacques Prévert, évoqueront pour leur part un sentiment de fragilité tandis que certains étudiants se seront penchés, de leur côté, sur des représentations du corps aux frontières de l’humanité. Le public aura aussi la chance de découvrir des mises en scène, un reportage sur la Ferme des érables, des photos d’architecture, des personnages déroutants à tête d’animaux ou encore une déambulation poétique accompagnée de paroles de chanson.



Des exposants récompensés

Parmi les 14 personnes exposées, Roxanne Bédard, Lola Bernard, Randy Bizet, Ludovick Bolduc-Généreux, Clément Brochet, Loïc Cancade, Armand Devezaud, Robin Duroyon, Elena Godefroy, Justine Labranche, Marie-Josée Lemieux, Gonzague Montuy, Maëlys Morel et Marvin Serandrei, cinq ont reçu une bourse d’Espaces F d’un montant de 300$ : Lola, Loïc, Armand, Robin et Justine. Pour leur part, Clément et Marvin auront la chance de peaufiner leur démarche artistique en participant, du 1er au 10 octobre prochains, à une résidence artistique à Salon58, espace culturel inédit niché au cœur de la vallée de la rivière Marsoui. Les deux étudiants, grâce à ce partenariat annoncé l’hiver dernier, pourront pousser plus loin leur réflexion par cette expérience inédite loin du cégep.


Pour en apprendre plus sur la programmation de l’événement PHOS en vous rendant sur le lien suivant : PHOS 2021 (espacephos.net)


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×