Actualités Politique Une candidate renommée pour le Bic

Une candidate renommée pour le Bic

Une personnalité du milieu culturel, Julie Gauthier, annonce son intention d’être candidate aux prochaines élections municipales à Rimouski en tant que conseillère dans le district du Bic.

Originaire de Rimouski et installée dans ce district, elle est connue dans la région pour son travail de gestionnaire de la Coopérative Paradis et de Culture Bas-Saint-Laurent.



« Sa présence à la table de plusieurs conseils d’administration et regroupements tels que le Réseau des Conseils de la culture du Québec, le Conseil régional des partenaires du marché du travail du Bas-Saint-Laurent ou le Forum de concertation bas-laurentien lui a permis de rencontrer une foule d’intervenants de différents milieux et de se sensibiliser à plusieurs enjeux liés à l’emploi, au Patrimoine, au développement économique, à la culture, à l’environnement, au tourisme et plus encore », explique un communiqué de son organisation.

Ambassadrice de son coin de pays, elle rappelle avoir défendu les intérêts du milieu culturel de sa région auprès des différents paliers de gouvernement. Elle est détentrice d’un baccalauréat en études littéraires de l’UQAR et est sur le point de compléter une maitrise en gestion de projet.


« Mon sentiment d’appartenance pour Rimouski est profond et il en est de même depuis plusieurs générations. Mon grand-oncle, Robert St-Pierre, tenait le magasin général, qui avait pignon sur la rue Michaud dans le quartier Saint-Robert, dans les années ‘60 », mentionne Julie Gauthier.

La Jeune Chambre de commerce de Rimouski lui a attribué la distinction de « Personnalité de l’année » en 2014. Actuellement conseillère en développement et en gestion de la recherche à l’Université du Québec à Rimouski, elle dit souhaiter approfondir les liens entre l’Université et l’administration municipale.



Communauté solidaire

« Cela fait quelque temps maintenant que j’habite le village du Bic. J’y ai découvert une communauté solidaire et engagée dans le développement et la préservation de l’identité de son village. J’y redécouvre aussi des paysages uniques qu’il faut continuer de préserver et de mettre en valeur, un foisonnement artistique riche nourri par des créateurs et des travailleurs culturels impliqués, une offre touristique forte supportée par des commerçants, hôteliers, restaurateurs et artisans passionnés », déclare madame Gauthier.


Cette dernière affirme vouloir contribuer au développement du Bic comme étant partie prenante de Rimouski, mais également comme un lieu porteur de son identité propre.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×