Nouvelle de 17 h La Chambre de commerce garde l'oeil sur le district Saint-Germain

La Chambre de commerce garde l’oeil sur le district Saint-Germain

Prochaines élections municipales

Le président de la Chambre de commerce et de l’industrie de Rimouski-Neigette, Guillaume Sirois, confirme au journal le soir que son organisation est dès maintenant à l’affût pour ce qui est de l’identité de la ou des personnes qui tenteront de succéder à la conseillère du district Saint-Germain, à Rimouski, Jennifer Murray.

Madame Murray a confirmé hier qu’elle ne sollicitera pas de nouveau mandat lors des élections municipales du 7 novembre prochain, après 12 ans à représenter Saint-Germain au sein du conseil municipal.



« Je souhaite maintenant consacrer mes énergies à mes projets d’études actuels, à ma future profession comme travailleuse sociale et, bien évidemment, à ma famille. Je termine cette longue aventure avec le sentiment du devoir accompli, fière du temps et de l’attention franche que j’ai su accorder aux multiples requêtes des concitoyen.nes du quartier Saint-Germain, mais aussi du grand Rimouski », a notamment expliqué madame Murray.

Guillaume Sirois fait remarquer que Saint-Germain occupe une place unique au sein des districts électoraux de Rimouski en raison de son mélange hétéroclite de résidences unifamiliales, d’édifices à logements, de commerces, de bureaux, d’industries, d’entreprises de services, de restaurants, de bars et d’édifices patrimoniaux. Il s’avance aussi sur certaines qualités qu’il souhaite voir posséder les éventuels candidats.


Jennifer Murray (Photo: archives)

« Peu importe les partis, les tendances politiques ou les croyances, nous serons prêts à travailler étroitement avec toute personne qui souhaitera elle-même s’impliquer en « mode » collaboratif; à toute personne qui est à l’écoute des citoyens, des entreprises, des entrepreneurs et des gens d’affaires. Quelqu’un qui saura faire preuve d’ouverture. »

Important



Monsieur Sirois poursuit : « Saint-Germain est un district est extrêmement important pour nous, à cause du développement du centre-ville qui est notre cheval de bataille depuis de nombreuses années. On veut voir des développements se réaliser de ce côté-là, alors c’est clair qu’on aimerait avoir quelqu’un qui veut franchement faire avancer les choses. »

« Outre la revitalisation du centre-ville, on est attentif à plusieurs dossiers : la Place des Anciens combattants qui doit avoir une nouvelle vocation; la démolition de la vieille partie de La Grande Place qui traîne en longueur; comment on peut faire pour accompagner les entrepreneurs des commerces de proximité; s’il est possible d’étendre les autorisations pour les terrasses extérieures et de les rendre récurrentes. Il y a plein de dossiers en parallèle », renchérit monsieur Sirois.


Cathédrale

Malgré l’absence de vocation économique du dossier suivant, Guillaume Sirois et la Chambre de commerce s’attendent à ce que la situation se règle, tout simplement.

« Quand on pense au centre-ville, on pense à La Grande Place, mais on pense aussi d’emblée à la cathédrale. Un dénouement là-dessus serait important. Nous sommes toujours à l’écoute de ce genre de dossier patrimonial. Si on peut appuyer des trucs comme ça, on va le faire. Sous une forme ou sous une autre, j’espère des développements dans ce dossier également. »

Candidats

Il pourrait y avoir des candidats inattendus et intéressants dans le district Saint-Germain. Il y a fort à parier que le restaurateur Tommy Lemieux Cloutier se laisse tenter. Le genre de candidat qui plairait sans doute à la Chambre de commerce.

« Je continue de réfléchir à ma candidature, parce que j’ai toujours un intérêt pour m’impliquer dans ma communauté. J’ai la ville de Rimouski à cœur. La politique m’a toujours intéressé. Je réfléchis toujours avant de confirmer une décision finale, probablement dans le courant de l’été. Évidemment, ça dépendra comment vont les choses sur les plans familial, personnel et professionnel. J’attendais aussi, avant de m’avancer davantage, que madame Murray confirme son départ. J’avais discuté de ma réflexion avec Jennifer et ça dépendait de sa décision, parce qu’elle a fait un excellent travail. »

Nazareth

Dans le même ordre d’idées, le journal a appris que d’autres personnalités pourraient faire leur entrée en scène dans le district Nazareth si le conseiller sortant, Rodrigue Joncas, confirme son départ.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×