Beaulieu Décor
Nouvelle de 17 h > « Les deux gars qu’on avait ciblés » – Serge Beausoleil
Nouvelle de 17 h

« Les deux gars qu’on avait ciblés » – Serge Beausoleil

Repêchage international de la Ligue canadienne de hockey
Patrik Hamrla (photomontage fourni par l’Océanic)

Un attaquant suisse, Louis Robin, et un gardien tchèque, Patrik Hamrla, sont les deux joueurs européens sélectionnés par l’Océanic lors du repêchage international de la Ligue canadienne de hockey qui s’est tenu mercredi.

Serge Beausoleil, qui détenait le 10e choix de la première ronde, a appelé l’attaquent de 18 ans, Louis Robin qui faisait partie de l’équipe nationale de son pays dans son groupe d’âge.

 « Il est un fabriquant de jeu hors pair et a une intelligence remarquable sur la patinoire. Il me fait beaucoup penser à Dmitry Zavgorodniy dans sa façon de jouer. Il est un passeur extraordinaire et il est l’un des attaquants suisses les plus rapides de sa génération. Il est un joueur très intelligent et très explosif », a résumé le directeur-gérant au sujet de l’ailier droit de 5 pieds 7 pouces qui parle couramment le français. 

En deuxième ronde, au rang no 70, l’Océanic s’est tourné vers un grand gardien de but de 18 ans, Patrik Hamrla, qui est de la République tchèque. Il est classé troisième meilleur espoir chez les gardiens européens au prochain repêchage de la Ligue nationale. 

« Il est une prise vraiment majeure. On va avoir de très belles luttes au camp d’entrainement. Cette position était névralgique pour nous il y a quelques semaines, et voilà qu’on vient de tourner le coin assez rapidement. Il y aura 6 ou 7 gardiens à notre camp en août. Ce sera relevé », a dit Beausoleil. 

Le directeur-gérant, qui avait ciblé deux joueurs pour ce repêchage, confirme qu’il a pu mettre la main sur eux.  « Ce sont les deux gars qu’on avait ciblés. On est deux en deux encore ce matin. On est sur une séquence assez chanceuse en ajoutant le repêchage de la fin de semaine dernière », a-t-il dit.  

Il est probable qu’Alexander Lazarev soit aussi au camp car il est sur une liste spéciale qui est permise du fait que de nombreux Européens comme lui n’ont pu s’amener en Amérique, la saison dernière en raison de la pandémie. 

« On est vraiment intéressé à le faire venir, à voir comment il a évolué. En même temps, on ne veut pas risquer d’avoir un seul Européen et on veut mettre toutes les chances de notre côté. On va prendre les meilleures décisions dans l’optique d’avoir la meilleure équipe possible. »

Pour voir en action Louis Robin (no 13 au début de la vidéo et 27 avec l’équipe nationale de la Suisse  : cliquez ici

Pour voir en action le gardien Patrik Hamrla : cliquez ici 

Facebook Twitter Reddit