Nouvelle de 19 h Retour de la traditionnelle parade de la fenaison ce samedi à Saint-Narcisse

Retour de la traditionnelle parade de la fenaison ce samedi à Saint-Narcisse

Après un arrêt complet l’an dernier en raison de la pandémie de la COVID-19, le Festival de la Fenaison de Saint-Narcisse-de-Rimouski revient cette année pour sa 24e présentation, plus modeste, mais qui vise à rappeler l’existence de l’événement et à promettre une grande fête en 2022 pour le 25e anniversaire de la fête et le centenaire de la municipalité.

« Il y aura une parade ce samedi 31 juillet à 19 h 30 pour souligner modestement la 24e présentation du Festival de la Fenaison. Vous avez un talent particulier d’amuseur public, un véhicule spécial, un tracteur antique, une entreprise et vous voulez vous faire de la publicité, faites-nous signe », mentionne le président du comité organisateur, Lévi Cimon.



M. Cimon explique qu’en raison de la COVID-19, il n’y aura pas de festival comme à l’habitude en raison des règles de distanciation exigée par la Santé publique. « Malgré tout, on tente de préparer une parade différente notamment avec la présence d’un duo de chansonniers dans la parade pour divertir le public sur le long de la route et on sera doublement prêt pour la 25e présentation pendant le centenaire de la municipalité », ajoute-t-il.

Le 100e de la municipalité


Un comité est à l’œuvre depuis plusieurs mois pour préparer les festivités qui entoureront le 100e anniversaire de la municipalité de Saint-Narcisse-de-Rimouski en 2022.

Selon le site Histoire du Québec.ca, le nom de la municipalité honore évidemment saint Narcisse, mais aussi l’abbé Joseph-Narcisse Rioux, le curé de la paroisse de Sainte-Blandine à l’époque de la création de Saint-Narcisse. En fait, le père Joseph-Narcisse est considéré comme le fondateur de la paroisse de Saint-Narcisse.



La municipalité de paroisse de Saint-Narcisse-de-Rimouski est constituée civilement le 13 février 1922, par détachement de la municipalité de paroisse de Sainte-Blandine.

La chapelle construite en 1921, brûle le 20 février 1926 et par la suite, l’église actuelle est bâtie la même année.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×