Divertissement Culture Soirée littéraire jeudi au Site Matamajaw

Soirée littéraire jeudi au Site Matamajaw

Les Rendez-vous culturels de Matamajaw présentent Sébastien Chabot et Mael’Sir (soirée littéraire) ce jeudi 5 août à 19 h.

À la terrasse du Site patrimonial de pêche Matamajaw, à l’intérieur en cas de pluie (maximum 40 personnes). Service de bar, contribution volontaire, apportez vos chaises.



Cela fait dix ans que Mael Pelletier (Mael’Sir) pratique le slam. En 2020, il a gagné le concours « Slam d’École », du Réseau Québec-France, en tant qu’entraîneur de trois jeunes slameurs avec lesquels il est allé en France pour représenter le slam jeunesse du Québec. Ses textes rythmés et entraînants touchent les thèmes de l’émerveillement, la célébration et l’autobiographie.

Originaire de Sainte-Florence et résident à Rimouski


Sébastien Chabot est né à Sainte-Florence, dans la vallée de la Matapédia. Il est l’auteur de Ma mère est une marmotte, L’angoisse des poulets sans plumes (prix Jovette-Bernier 2006) et L’empereur en culottes courtes. Chez Alto, il a publié Le chant des mouches, un roman ravageur et carnavalesque teinté d’humour noir, et Noir métal (printemps 2021). Il habite à Rimouski, où il enseigne la littérature au cégep.

Dans le faussement paisible village de Sainte-Florence, le retour d’un jeune homme marginal crée des remous. Fraîchement sorti du centre jeunesse, Sebastian Andersen ne parle pas. Mais son silence fait plus de bruit que sa musique, et dérègle le sordide équilibre qui régnait dans la bourgade matapédienne. Entre le Général, grand prêtre du mystérieux groupe Vita Cirkeln qui « scandinavise » ses initiés, et Eva, fillette qui refuse son sort de monnaie humaine, grouille un nid d’adolescents paumés, de notables corrompus, de pervers de bonne famille, de femmes épuisées et de païens justiciers, sans oublier une faune sauvage atteinte d’un mal étrange. Sur fond de black metal, les églises grincent, les cimetières crachent leurs secrets, les mauvais souvenirs se font poignards et la vérité embrase cœurs et esprits.



Roman de cris et de chuchotements, Noir métal traduit le chant rauque des épinettes et raconte un territoire onirique, voisin de ceux de David Lynch et des seigneurs du chaos où l’antimorale pure n’épargne personne, surtout pas les saints.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×