Nouvelle de 18 h L’animateur de 90 ans reprend du service le 4 septembre

L’animateur de 90 ans reprend du service le 4 septembre

Le retour en ondes de Jean Brisson est confirmé

Le fantaisiste et animateur radiophonique Jean Brisson reprend du service à l’âge de 90 ans, la signature de son contrat étant maintenant confirmée par la direction de CFYX-FM 93,3 à Rimouski.

Il animera une émission de deux heures tous les samedis matins, de 9 h à 11 h, confirme le directeur des opérations de CFYX, Olivier Therriault, très heureux d’avoir pu mettre la main sur cette « recrue » de quelque 70 ans d’expérience. On se souviendra que monsieur Brisson a sans doute été le plus populaire animateur de radio de la région dans les années ’50 à 70. Il a commencé à CJBR alors que le patron en était toujours le fondateur et probablement le « père » économique de la Rimouski moderne, Jules A. Brillant.



« La mémoire de Rimouski »

« Nous sommes extrêmement fiers d‘en être arrivés à une entente avec monsieur Brisson et très heureux de lui permettre de faire son grand retour en ondes. L’idée a fait son chemin depuis le printemps passé, alors que nous avions consacré une émission à monsieur Brisson pour son anniversaire. On le sentait enjoué, en forme, encore alerte et avec plein de choses à raconter. La case horaire du samedi matin était occupée par Paul Houde et une émission du réseau national et nous l’avons récupérée pour l’offrir à Jean. Nous ajoutons donc un produit régional la fin de semaine. Jean Brisson est une véritable mémoire vivante de l’histoire rimouskoise des 70 dernières années, une mémoire qu’il faut préserver et mettre en valeur », assure monsieur Therriault.


Jean Brisson a signé officiellement son contrat ce matin, en compagnie du directeur des opérations de CFYX, Olivier Therriault. (Photo: courtoisie)

« Jean Brisson a carte blanche pour préparer une  émission à son image. Il va entre autres nous dénicher des invités qui sont des gens ayant marqué la vie socioculturelle et économique de Rimouski, mais dont on a soudainement cessé de parler parce que leur implication avec la Chambre de commerce, par exemple, avait cessé, ou parce qu’ils ont pris le chemin de la retraite. Nous souhaitons ainsi rappeler aux gens qui sont toujours actifs professionnellement que c’est grâce à ceux qui nous ont précédés que notre ville a pu s’épanouir et nous léguer une communauté dynamique et prospère », soutient Olivier Therriault.

Nouveau créneau



Celui-ci reconnaît que CFYX veut ainsi combler un créneau qui lui manquait et souhaite se rapprocher de la clientèle des aînés. « On va parler de personnalités marquantes, de personnes oubliées et l’arrivée de Jean dans notre équipe s’inscrit bien dans l’esprit des célébrations du 325e anniversaire de Rimouski. C’est une belle avenue pour se remémorer de très bons souvenirs des années 1950 à aujourd’hui. On va parler des événements marquants de notre histoire, de ceux qui ont bâti notre ville. »

Le sympathique animateur est fébrile. (Photo: courtoisie)

Resserrement


Par ailleurs, l’embauche de Jean Brisson se veut un signal voulant que l’équipe de CFYX fera preuve d’un peu plus de rectitude, dorénavant. On a parfois reproché à la radio parlée privée d’être un peu trop au ras du sol dans son langage et l’attitude de ses animateurs, tandis que monsieur Brisson soigne énormément les siens.

« Il faut demeurer un radio forte qui brasse des idées et qui fait face à la musique; qui veut contribuer à lancer des débats et obtenir la vérité sur des dossiers, mais en même temps, on a peut-être un resserrement à effectuer sur le plan du langage et du comportement en ondes qui va s’accentuer. On peut continuer d’être efficace et d’affronter la controverse, mais dans un ton plus cordial, plus rassembleur et plus nuancé. Avec Jean, on va chercher un autre public et on veut élargir notre public », assure monsieur Therriault.

Par ailleurs, Jean Brisson a fait part de ses sentiments aux lecteurs du journal le soir quant à son éventuel retour, il y a quelques jours. «On m’encourage tellement à revenir en ondes que ma décision est pratiquement prise. René Michaud (ex-directeur de CFLP radio) m’a dit « Jean, si tu en as envie, que ça ne t’apporte pas de stress et que tu y vas pour t’amuser, vas-y! De plus en plus, quand je parle à des amis, ils me disent qu’ils viendront participer si je prends l’emploi. Ils m’encouragent tous. C’est simple : je me sens capable », disait-il notamment.

En plus d’avoir œuvré à CJBR, monsieur Brisson a aussi tenu le micro à CFLP radio dans les années 1990. Également magicien et animateur de sorties en groupe, Jean Brisson a aussi été à l’emploi de l’Agence spatiale du Canada. Nous avons échangé avec Jean Brisson en fin de journée, qui dit avoir énormément apprécié l’accueil qu’on lui a réservé au sein du Groupe Simard, de Rivière-du-Loup, propriétaire de CFYX et de plusieurs autres antennes régionales.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×