Nouvelle de 18 h Rendez-vous est donné à la « Rampe à Marcel »!

Rendez-vous est donné à la « Rampe à Marcel »!

Grande activité du 325e anniversaire ce soir

Les initiateurs du projet citoyen d’installation d’une rampe de mise à l’eau au centre-ville, Armand Dubé, Jean-François Dubé et Marcel Gagné, se disent fort satisfaits de la popularité de celle-ci, deux semaines après son ouverture, et invitent les amateurs de sports nautiques à participer en grand nombre au spectacle du 325e anniversaire de Rimouski, ce soir.

Le jumelage entre les activités nautiques et les célébrations du 325e s’avère un mariage heureux. Après l’ouverture au public de la rampe juste à temps pour l’événement « Le vieux quai revit », aussi dans le cadre du 325e, il y a deux semaines, les kayakistes, pagayeurs et canoteurs sont de nouveau invités à contribuer au spectacle en se présentant à la rampe de mise à l’eau située près de l’écluse Price et du pavillon d’accueil de l’Association des pêcheurs sportifs pour se rendre en groupe dans la baie de Rimouski.



De 19 h 30 à 20 h 30,  les responsables de la fête hivernale Riki-Fest organisent un spectacle visuel et musical unique, en direct du fleuve Saint-Laurent, à contempler tout au long de la promenade de la mer. Ce spectacle nocturne déambulatoire se veut un incontournable de la programmation du 325e anniversaire. Des effets pyrotechniques simples et à basse altitude ainsi que des jets d’eau et de lumière sont prévus, synchronisés à une animation musicale à découvrir en circulant tout au long de la promenade de la mer.

La rampe de mise à l’eau permet aux amateurs de sports nautiques d’avoir un accès facile à la baie de Rimouski et à l’île Saint-Barnabé, comme ici, près du brise-lames. (Photo: courtoisie, Armand Dubé)

À noter que le boulevard René-Lepage sera fermé dans les deux directions, entre 16 h et 23 h, aujourd’hui, pour la tenue de l’activité. En cas de pluie, l’activité est remise au lendemain, le samedi 28 août, à la même heure. La Réserve navale de Rimouski, le programme d’ingénierie de l’Université du Québec à Rimouski ainsi qu’Accueil et Intégration Bas-Saint-Laurent sont de précieux partenaires à l’organisation de cet événement.


Achalandée

« Bien sûr que la rampe de mise à l’eau est achalandée! J’y suis même exactement au moment où je vous parle (en début d’après-midi), avec Jean-Louis Chaumel, de Riki-Fest. Nous sommes justement dans les préparatifs. Je viens tout juste de croiser deux planchistes qui viennent en profiter. Le premier rendez-vous a été un succès. Une trentaine de personnes se sont jointes à nous. Je vois du monde utiliser la rampe tous les jours. Ça s’avère une excellente idée de marier les activités nautiques à celles du 325e anniversaire. Ça marche fort. On a vu des kayaks, des planches- à pagaie et des canots. Ça a super bien été et on invite les gens à revenir ce soir », exprime Jean-François Dubé.



Des participants à l’activité d’il y a deux semaines. (Photo: courtoisie, Armand Dubé)

Marcel Gagné, qui a payé les milliers de dollars nécessaires à l’acquisition de la rampe, souhaite qu’elle serve à tout le monde, au point où il s’est même engagé à rembourser toute personne qui aurait des problèmes de stationnement parce qu’elle aurait décidé d’aller mettre son embarcation à l’eau sur le site de la rampe, où certaines cases sont réservées.

« Durant mes longues négociations avec Hydro-Québec (propriétaires de certains espaces de stationnement sur le site) à propos de la rampe, je lui ai offert de nommer la rampe « Rampe Hydro-Québec » s’il elle participait à son financement, soit moins de 5 000 $ et que ce serait une belle visibilité pour la société d’État. Mes interlocuteurs ont refusé en me disant qu’ils n’avaient pas de budget pour une telle dépense. C’est alors que j’ai décidé de la faire construire et de la payer de ma poche. C’est pourquoi elle s’appelle dorénavant « La rampe à Marcel ». Voilà une photo prise à 19 h 25,  hier, pour montrer que la rampe d’accès est pour tous (voir ci-dessous). Il va y avoir une belle activité ce soir à partir de la rampe, en relation avec le 325e anniversaire de Rimouski, et nous espérons voir le plus grand nombre de personnes possible y participer pour s’approprier la rampe, que l’on veut accessible à tous », mentionne monsieur Gagné.


Un cliché capté par Marcel Gagné, qui envoie un message voulant que la rampe est accessible à tous. (Photo: courtoisie, Marcel Gagné)

Évident

« Ça fait tellement d’années qu’on travaille là-dessus et qu’on y croit, la logique a fini par l’emporter. C’était tellement évident et simple de comprendre que l’accès à la baie de Rimouski à partir d’ici est une nécessité. C’est très positif et c’est beaucoup d’énergie qu’on reçoit aujourd’hui, parce qu’on sait que ce site-là va être utilisé. Il sera utilisé en toute sécurité et au bénéfice des Rimouskois et des visiteurs qui pourront dorénavant se rendre dans la baie, visiter l’île Saint-Barnabé et découvrir le site d’interprétation », disait pour sa part Armand Dubé, lors de l’ouverture de la rampe d’accès au public.

La présence accrue de canoteurs, kayakistes et pagayeurs apporte de la couleur au paysage maritime rimouskois. (Photo: courtoisie, Armand Dubé)


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×