Actualités Politique Un secteur de Rivière-Ouelle désigné comme paysage culturel patrimonial

Un secteur de Rivière-Ouelle désigné comme paysage culturel patrimonial

La députée de Côte-du-Sud, Marie-Eve Proulx, annonce, au nom de la ministre Culture et des Communications, Nathalie Roy, que le gouvernement du Québec a procédé à la désignation du paysage culturel patrimonial des Pointes-aux-Iroquois-et-aux-Orignaux, situé à Rivière-Ouelle dans le Bas-Saint-Laurent.

C’est la toute première fois qu’un gouvernement désigne un paysage culturel patrimonial en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Par ce geste, le gouvernement du Québec souhaite contribuer à la conservation et à la mise en valeur des caractéristiques paysagères remarquables de ce territoire qui présente un intérêt historique, emblématique et identitaire.



« Toutes les personnes qui se sont engagées dans cette démarche, tant celles de la Municipalité de Rivière-Ouelle que celles de la MRC de Kamouraska, ont raison d’être fières de cette première désignation d’un paysage culturel patrimonial par le gouvernement du Québec. Le milieu a instauré lui-même cette démarche et c’est tout à son honneur! Tout comme vous, je suis aussi très fière, et avec raison, que notre territoire soit le premier à être reconnu de cette façon. Je tiens également à vous remercier et à vous saluer pour les efforts investis au cours des années afin que ce magnifique paysage culturel patrimonial soit reconnu et mis en valeur », déclare Marie-Eve Proulx.

Une succession de crêtes rocheuses boisées


Le paysage culturel patrimonial des Pointes-aux-Iroquois-et-aux-Orignaux est un territoire composé d’une avancée de terre formée par une succession de crêtes rocheuses boisées qui sont parallèles au fleuve Saint-Laurent. La superficie approximative de ce territoire est de 1 161 830 m2. Il contient, dans ses limites, la pointe aux Iroquois, la pointe aux Orignaux, le littoral entre les deux pointes, dont le secteur de l’anse des Mercier et le secteur est du Camp Canawish, ainsi que des éléments du relief formant les limites sud du territoire.

La députée Marie-Eve Proulx. (Photo courtoisie)

« La désignation du paysage culturel patrimonial  des Pointes-aux-Iroquois-et-aux-Orignaux est non seulement une première, mais aussi une reconnaissance par le gouvernement des caractéristiques paysagères remarquables de ce territoire. Je suis persuadée que sa désignation aura un effet de levier pour la protection et la mise en valeur des paysages culturels québécois ainsi que pour l’attractivité de la région. J’invite les Québécoises et les Québécois à visiter cette région qui fait notre fierté afin d’en mesurer toute la beauté et la richesse », indique la ministre Nathalie Roy.



« Le patrimoine culturel contribue en grande partie au dynamisme touristique des régions. Le Bas-Saint-Laurent possède de nombreux paysages dont nous pouvons être fiers. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vous convie à les découvrir, en débutant bien sûr par le paysage culturel patrimonial des Pointes-aux-Iroquois-et-aux-Orignaux de Rivière-Ouelle. Je suis très fière que le gouvernement du Québec contribue à sa conservation et à sa mise en valeur », ajoute la ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Caroline Proulx.



Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×