Nouvelle de 17 h Le conseiller municipal Grégory Thorez lance son troisième livre

Le conseiller municipal Grégory Thorez lance son troisième livre

Le conseiller municipal Grégory Thorez a plusieurs cordes à son arc, dont le talent d’écrivain, alors qu’il lance son troisième roman, « Je vais marcher », aux Éditions du perchoir.

Après une carrière en gestion de projets internationaux et avoir vécu en Angleterre et à Montréal, ce Français d’origine est maintenant installé à Rimouski, où, en plus d’être conseiller municipal et chauffeur d’autobus, il gère un gîte avec sa conjointe.



« Je vais marcher » raconte l’histoire d’un homme, Serge, dont la vie est bouleversée par un tragique accident qui lui enlève sa fille, Camille. « Dès lors, il n’a plus de raison de vivre ni de continuer à être sobre. Incapable malgré tout d’attenter à ses jours, assailli autant par la sollicitude de ses proches que par les questions des policiers ou la curiosité des journalistes, il décide de fuir. Il quitte donc la ville et part marcher vers l’Est, vers la Gaspésie, jusqu’au bout du monde, peut-être. Au fil de ses pas, il se remémore les 14 années de bonheur passées avec Camille jusqu’à l’issue fatale. Que s’est-il passé réellement ce jour-là? Pourquoi Camille était-elle dans cette voiture avec sa mère et où allaient-elles », raconte le synopsis.

Le premier roman de monsieur Thorez, « Air sol », a été publié en 2014 et le second, « Les Terroristes », en 2016.


« Dans mon premier roman, c’était un peu « le Jour de la marmotte », mais dans un avion. Dans le second, des terroristes détournaient un autobus scolaire avec des enfants dedans. Mon troisième est plus sérieux. C’est un drame. Un papa perd sa fille et est assailli par toutes sortes de monde. Il décide d’aller marcher vers la Gaspésie. C’est un sujet à la fois psychologique et de suspense. On se demande ce qui s’est réellement passé », signale monsieur Thorez qui a travaillé sur sa troisième œuvre pendant un an.

(Photo: journallesoir.,ca, Pierre Michaud)

Envie de lire



« Ce qui me motive à écrire, c’est que j’ai toujours aimé les livres. De temps en temps, plutôt que de lire les autres, j’écris moi-même ce que je crois que j’aurais envie de lire. Mon petit dernier est différent des autres. « Les Terroristes » a été une expérience bien spéciale, parce que ce sont les élèves que je transportais qui ont fait les illustrations de la couverture et qu’il y avait un lien avec mon métier. Me demander si je préfère le dernier, c’est comme si on me demandait lequel de mes trois enfants j’aime le plus. Quoi qu’il en soit, « Je vais marcher » est beaucoup plus psychologique et sérieux. Il y avait de l’humour dans « Les Terroristes » malgré son titre. « Air sol » se voulait du divertissement, aussi. « Je vais marcher » parle de la paternité et des abus que subissent les filles et les femmes. Ça parle aussi d’alcoolisme, de sujets un peu plus forts », constate l’auteur.

Lancement


En passant, monsieur Thorez est de nouveau candidat pour être conseiller de son district, Sainte-Odile, dans le cadre des élections municipales qui auront lieu le 7 novembre prochain.

Le lancement du nouveau livre de monsieur Thorez aura lieu à La Brûlerie d’ici le samedi 18 septembre à 15 h. Cela reste à préciser. Il sera disponible dans les librairies locales.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×