Élections municipales 2021 > Grégory Thorez dévoile ses engagements dans Sainte-Odile
Élections municipales 2021

Grégory Thorez dévoile ses engagements dans Sainte-Odile

Grégory Thorez (Photo: courtoisie)

Le conseiller sortant et candidat dans le district Sainte-Odile, à Rimouski, Grégory Thorez, présente ses engagements, en marge de la présente campagne électorale municipale.

« En tant que conseiller municipal, je considère que mon rôle est de servir ma ville et sa population, de chercher des consensus avec mes divers collègues afin d’amener des solutions et des réalisations profitant à toutes et tous. Je pense y avoir réussi durant les quatre dernières années et c’est pourquoi je désire continuer! Alors aujourd’hui je me propose de reprendre un à un mes engagements électoraux et de préciser un peu ce qui a été fait et ce qui pourrait encore être fait », exprime monsieur Thorez.

Premier engagement: Être à l’écoute des contribuables et des entrepreneurs 

« Mon numéro personnel est disponible pour tous. Je reçois beaucoup d’appels et j’ai accompagné de nombreux citoyens et entrepreneurs dans leurs démarches auprès de la ville. Je ne peux citer de noms ici mais ils se reconnaîtront! Je compte continuer à être disponible et aider les gens. Au chapitre de la Ville, nous avons allégé le règlement sur l’affichage en partenariat avec les entrepreneurs. Par ailleurs, je travaille fort pour encourager l’entrepreneuriat et l’installation de nouvelles entreprises et nouveaux commerces à Rimouski », souligne le candidat.

Deuxième engagement: contenir le fardeau fiscal

« Oui, les taxes augmentent, comme tout le reste: c’est l’inflation. La Ville la subit aussi comme tout le monde. Proposer de baisser les taxes serait irresponsable, mais s’assurer que les hausses demeurent raisonnables est essentiel.  Lors de mon mandat, nous avons entamé un processus d’optimisation des services, qui a commencé par les travaux publics et se poursuit, service par service, et qui obtient des résultats. Par exemple, les dépenses de diesel ont diminué alors qu’un district s’est ajouté. Aussi, le service du génie travaille fort pour que Rimouski soit parmi les premières villes à appliquer aux différents programmes de subventions dont nous dépendons pour nos projets et ainsi maximiser nos possibilités de les obtenir. Le processus d’optimisation doit se poursuivre », soutient Grégory Thorez.

Troisième engagement: améliorer la sécurité routière

« Je siège au comité de circulation et au comité de sécurité publique dans le but de travailler à cet enjeu qui me tient à coeur. La diminution des limites de vitesse dans les quartiers résidentiels est en cours de réalisation et toute la ville sera concernée.

De plus en plus d’actions visant à sécuriser les rues sont entreprises (installation de balises, utilisation d’afficheurs de vitesse mobiles, campagnes de sensibilisation, etc.) », note monsieur Thorez.

« Plus localement, à Sainte-Odile, j’ai fait agrandir la zone scolaire de 30km/h autour de l’école et, en collaboration avec la ville et l’école, un superbe projet de mise en évidence de la zone scolaire est envisagé. Il y a encore à faire, il faut selon moi se tourner vers l’objectif Vision Zéro », ajoute-t-il.

Quatrième engagement: protéger l’environnement

« Le conseil municipal a signé la Déclaration d’urgence climatique. À mon initiative, nous avons adopté une résolution pour interdire la fracturation hydraulique sur le territoire de la ville. Nous avons étendu le compostage à davantage d’industries et commerces. Nous avons aboli l’utilisation des plastiques à usage unique. Nous avons diminué la consommation de carburant de la Ville. Nous avons interdit la marche au ralenti des véhicules. Nous avons changé les systèmes de chauffages de plusieurs bâtiments municipaux. Nous changeons l’éclairage pour des DEL (diodes électroluminescentes), ce qui permettra des économies non négligeables, ce qui diminuera la pollution lumineuse, ce qui permettra de contrôler l’éclairage selon les besoins. Nous avons instauré un budget récurrent pour des projets écoresponsables Nous remplaçons les véhicules municipaux qui doivent l’être par des véhicules moins énergivores »,  décrit monsieur Thorez.

« Nous abolissons l’utilisation de vaisselle jetable dans les centres communautaires. Nous avons installé des bacs de récupération des déchets de plage. Nous sommes en train de mettre en place une politique de l’arbre. Oui, il y a encore à faire, et de beaux projets sont encore à venir, dont un qui me tient à coeur: limiter l’utilisation du styromousse, et récupérer celui qui restera », renchérit le conseiller sortant.

Autres réalisations

Monsieur Thorez se dit aussi fier de différentes réalisations abouties du conseil municipal sortant, dont le fait d’avoir encouragé la population à sortir pendant la pandémie en déneigeant les sentiers, en éclairant le parc Lepage et le parc Beauséjour et en y rendant gratuit la location d’équipements; d’avoir développé l’offre d’infrastructures sportives en livrant le Complexe sportif Desjardins, des sentiers de vélo au parc Beauséjour, de la rénovation ou la reconstruction de centres communautaires et de patinoires de quartier; d’avoir créé un budget participatif qui a permis la réalisation de magnifiques projets, dont le sentier d’hébertisme; d’avoir créé de vraies installations pour les services au petits animaux, incluant les installations et l’OBNL pour les gérer et d’avoir amorcé le changement des parcomètres.

« Pour finir, je tiens vraiment à remercier mes collègues qui ont pris ces décisions avec moi, et surtout l’administration municipale, car c’est elles et eux, employés de la ville, qui la font, la job, et croyez-moi, ils sont passionnés et les défis, ils les relèvent avec brio », conclut-il.

Facebook Twitter Reddit