Nouvelle de 17 h Une nouvelle caserne incendie de 2,6 M$ inauguré à Mont-Joli

Une nouvelle caserne incendie de 2,6 M$ inauguré à Mont-Joli

En opération depuis un an et demi, la caserne incendie 31 de Mont-Joli a été inauguré en cette journée symbolique rappelant le rôle important joué par les pompiers lors des attentats du 11 septembre 2001 à New York.

L’inauguration a été reportée en raison de la pandémie de la COVID-19. Elle a eu lieu en présence de dignitaires ce samedi matin. « Ce n’était vraiment pas un luxe. Notre ancienne caserne située à côté de l’Hôtel de Ville était désuète. Elle ne répondait plus aux normes de la Régie du bâtiment et de la CNESST. Au départ, nous avons envisagé de rénover l’ancienne caserne, mais après avoir visité la caserne de Saint-Alexandre-de-Kamouraska, nous avons décidé d’y aller avec une nouvelle construction. Nous partions de zéro. Il fallait monter un projet et aller chercher du financement. Nous avons obtenu 1,8 M$ du gouvernement du Québec », explique le maire de Mont-Joli, Martin Soucy.



La caserne 31 est située au 1264, boulevard Jacques-Cartier à Mont-Joli. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

La caserne d’une superficie de  720  mètres carrés  est munie de cinq portes de garage pour les véhicules d’urgence. En plus des locaux énumérés plus haut, le bâtiment abrite notamment au rez-de-chaussée un atelier et une aire de décontamination des habits de combat. À l’étage, on trouve des espaces de bureau.

Pas un luxe


« C’est une autre preuve que Mont-Joli est capable de faire de grande chose. Ce n’était vraiment pas un luxe de construire une nouvelle caserne mieux adaptée aux besoins des pompiers qui assure la sécurité de notre population », commente le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé.

Les maires de Sainte-Flavie et de Saint-Joseph-de-Lepage, Jean-François Fortin et Magella Roussel, ont souligné que le regroupement incendie de la région de Mont-Joli existe depuis des dizaines d’années et que leurs municipalités sont très bien desservies par la caserne 31. « Pour la municipalité de Sainte-Flavie, c’est une fierté de participer à un regroupement incendie ayant fait ses preuves. Nous sommes choyés d’avoir à notre disposition une équipe aussi rigoureuse », déclare Jean-François Fortin.



Maurice Dubé, entouré du maire de Saint-Joseph-de-Lepage, Magella Roussel et du directeur des opérations, Serge Richard, compte 46 ans de service. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

22 pompiers

La caserne 31 compte 22 pompiers provenant des trois municipalités desservies par le regroupement. « La nouvelle caserne favorise la rétention de nos pompiers et est un incitatif au recrutement », précise Martin Soucy.  « Cette nouvelle caserne ajoute au sentiment de sécurité de nos populations qui peuvent compter sur une brigade compétente et bien équipée », ajoute Magella Roussel.


La prochaine inauguration d’une caserne d’incendie dans la Mitis devrait se faire à Price, selon le député Pascal Bérubé, qui travaille sur le financement avec le maire de l’endroit, Bruno Paradis.

Les pompiers qui ont été honorés. (Photo Alexandre D’Astous – Journal Le Soir)

Des pompiers honorés

La Ville de Mont-Joli a profité de l’événement pour honorer des pompiers qui ont obtenu des certificats de formation ou des médailles du mérite, en plus de souligner les pompiers cumulant 5, 10 ou 15 ans de service.

Sylvain Smith a reçu une médaille pour services distingués. Isabelle Ouellet et Olivier Roussel ont cinq ans de service. Serge Richard et Olivier Harton en compte 10 et Steve Caron en a 15, ce qui est bien loin des 46 ans de services de Maurice Dubé.


Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×