guycaron
Nouvelle de 18 h > Lénine Nankassa Boucal au cœur d’un nouveau projet d’accueil
Nouvelle de 18 h

Lénine Nankassa Boucal au cœur d’un nouveau projet d’accueil

Lénine Nankassa Boucal (Photo: courtoisie)

La seconde activité du Projet Franco Réseau, une initiative du Mouvement Québec Français coordonnée régionalement par la Société nationale de l’Est du Québec, aura lieu demain, le samedi 25 septembre, à 16 h 30, au Marché du Monde de Rimouski.

Cette entreprise est située au 95, avenue Rouleau. Barbecue, mets et breuvages d’ici et d’ailleurs sont au menu de cette activité interculturelle de socialisation et de réseautage. La SNEQ confie elle-même à Lénine Nankassa Boucal, de Rimouski, le soin d’organiser des activités. Monsieur Boucal a lancé son organisme d’intégration, le Cabaret de la Diversité, qui propose de très nombreuses activités de réseautage et socioculturelles à différents endroits, hiver comme été, il y a quatre ans.

Un honneur

« C’est un honneur pour moi d’être associé à Franco Réseau. C’est un prolongement de l’action initiée avec le Cabaret de la Diversité. Le Réseau est destiné aux familles issues de l’immigration de réseauter avec leur milieu d’accueil. On ne parle pas seulement des nouveaux arrivants qui proviennent d’outremer, mais aussi d’un Gaspésien qui s’en vient vivre dans la région. C’est une façon de promouvoir le vivre ensemble, de favoriser la socialisation et la pleine participation en français des nouveaux arrivants. Le Cabaret de la Diversité, c’est ma vision du Québec, ma vision de la vie en région, où ça nous prend des occasions comme celle-là. En tant que francophone d’origine, puisque je suis du Sénégal, Franco Réseau touche une corde sensible en moi-même. Il faut célébrer la diversité au sein de la francophonie, qui est faite de cultures et d’accents, mais qui nous réunit autour des ces cultures et de ces accents. On va réseauter, demain, on va socialiser entre Québécois d’ici et d’ailleurs », déclare Lénine Nankassa Boucal.

Ouvert à tous

La Société nationale de l’Est-du-Québec a lancé ce projet le 18 mai à Rivière-Du-Loup, à la suite d’un mandat du Mouvement Québec Françaispour son déploiement sur le territoire du Bas-Saint-Laurent. L’événement de lancement, qui a été un succès, s’est tenu à la Boutique africaine chez Papa Noël et fut le théâtre de socialisation et de réseautage entre la société d’accueil louperivoise et les nouveaux arrivants.

Le projet Franco Réseau vise à faciliter l’intégration des jeunes et des familles issus de l’immigration à la société d’accueil par l’entremise d’activités de socialisation et de réseautage ouvertes à tous tout en favorisant le mieux vivre ensemble.

Lénine Nankassa Boucal a aussi affirmé sa fierté de faire partie de l’aventure à ce moment, en organisant des activités sociales et festives au Bas-Saint-Laurent :« À titre de chargé de projet Franco Réseau au Bas-Saint-Laurent, c’est pour moi un réel plaisir et un honneur de pouvoir contribuer à la pleine participation en français de personnes issues de l’immigration et à leur intégration à la société d’accueil bas-laurentienne et québécoise; tout en favorisant le mieux vivre ensemble. Par ailleurs, en étant depuis plusieurs années aux commandes du Cabaret de la Diversité, je suis heureux de constater que ce nouveau mandat épouse parfaitement les actions déjà menées depuis quelques années. »

Enthousiasme

Marco Voyer-Bélanger, premier vice-président de la SNEQ, a pour sa part souligné l’enthousiasme des participants et participantes : « Je remercie Lénine Boucal pour son travail. L’ambiance était festive et les nouveaux Louperivois étaient nombreux. Les échanges ont été constructifs. Ce fut une très belle activité. J’invite d’ailleurs la population à participer aux prochaines activités qui se dérouleront partout au Bas-Saint-Laurent. »

Noël Sow, propriétaire de la Boutique africaine Chez Papa Noël qui a accueilli le projet Franco Réseau à Rivière-Du-Loup était ravi d’être l’hôte de cette activité où se créait un espace de socialisation qui permettra, selon lui, d’entamer une relation plus durable entre les personnes. Il se dit convaincu de l’importante de se rencontrer, en français, dans la région d’adoption des personnes immigrante. Monsieur  Sow, « croit fermement que des activités de réseautage de ce type constituent un excellent mécanisme pour les personnes immigrantes en région de se créer des liens, de développer un sentiment d’appartenance pouvant concourir à l’établissement à long terme de personnes immigrantes dans la région. »

Soulignons que l’événement est réalisé par la Société nationale de l’Est-du-Québec grâce à la contribution financière de Mouvement Québec Français. Pour la première des 10 activités du projet, la SNEQ remercie ses partenaires de réalisation que sont le Cabaret de la diversité et la Boutique africaine chez Papa Noël, de Rivière-du-Loup.

Pour plus d’informations, on peut communiquer avec le chargé de projet, Lénine Nankassa Boucal, par courriel, à lenineboucal@outlook.com .

Facebook Twitter Reddit