guycaron
Actualités > Environnement > Inauguration d’un composteur au Cégep de Matane
Environnement

Inauguration d’un composteur au Cégep de Matane

Margaret Kraenzel, répondante du CACE, Stéphane Quintin et Anick Arsenault, membres du CACE.(Photo courtoisie)

À l’occasion d’une activité d’information qui s’est tenue dans le puits du hall du Cégep de Matane le 24 septembre, les membres du comité d’action et de concertation en environnement (CACE) de l’établissement ont annoncé l’installation, dans la cour intérieure, d’un tout nouveau composteur.

Le CACE en a profité pour dévoiler quelques points de son plan de travail 2021-2022. L’activité s’est notamment déroulée en présence de kiosques animés par Sarah Bergeron, Catherine Berger et Véronique Gagné, partenaires du comité citoyen en environnement de La Matanie et de la MRC de La Matanie.

Informer la communauté collégiale des enjeux environnementaux

À défaut d’une grève pour le climat comme en 2019, le CACE a tenu à organiser une activité d’information dans le puits du hall le 24 septembre, sur l’heure du dîner, à laquelle se sont rendues près de 40 personnes, membres du personnel et de la population étudiante. Sur place, après un appel à la participation interprété à la cornemuse par Benoît Poulin, les personnes présentes ont pu glaner de l’information sur des thématiques variées comme les rapports entre la crise climatique et la santé, la décroissance, l’importance de l’agriculture locale ou encore de la récupération. Des plantes ont aussi été distribuées et une retransmission en direct de la marche climatique organisée à Rimouski a eu lieu à la fin de l’activité.

Diffusion d’un vidéo

Une vidéo sur le premier volet du sixième rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), paru en août dernier, a également été diffusée, tout comme une série d’images sur les beautés du ciel, fournies par des membres du programme Photographie. Par ailleurs, le CACE en a profité pour présenter le composteur manuel rotatif flambant neuf installé du côté de la cafétéria, dans la cour intérieure du cégep, et pour lancer un appel à combler un poste étudiant nouvellement créé d’agent de sensibilisation environnementale. Le compost ainsi généré grâce à la récupération des matières organiques sera notamment utilisé par la serre de l’établissement, gérée par le Fab Lab, atelier de fabrication collaboratif du cégep, présent lors de l’événement grâce à un kiosque.

Une année riche en projets

Le CACE, représenté aussi par un kiosque animé par des membres du comité, a exposé par ailleurs un avant-goût de son plan de travail 2021-2022, qui comprendra plusieurs volets inédits comme une réflexion autour de la mise en valeur de la zone humide située à l’arrière des terrains de soccer, un inventaire et la protection des chauves-souris, le développement d’un projet d’abri à vélos et d’une borne de réparation en libre-service ou encore, maintenant que les conditions sanitaires le permettent, l’augmentation du nombre d’activités de sensibilisation et d’information auprès de la communauté collégiale. Le comité poursuivra aussi ses activités habituelles comme la récupération des piles usagées.

« L’installation du nouveau composteur dans la cour est une grosse étape franchie par l’établissement. La prochaine planification stratégique du cégep prévoit de mettre en valeur les enjeux environnementaux; alors des projets majeurs dans le domaine devraient voir le jour au cours des prochaines années », s’est réjouie Margaret Kraenzel, répondante du comité. Rappelons que le CACE avait été créé en 2007, à l’issue de l’adoption, par le cégep, d’une Politique relative à l’environnement et au développement durable. Le Cégep de Matane fait partie des Établissements verts Brundtland et a reçu par ailleurs la certification Cégep vert du Québec de l’organisme ENvironnement JEUnesse. Le comité dispose aussi d’un volet lié aux droits humains.

Facebook Twitter Reddit