guycaron
Nouvelle de 18 h > Selon la candidate à la mairie, il n’y a pas trop d’employés à la Ville
Nouvelle de 18 h

Selon la candidate à la mairie, il n’y a pas trop d’employés à la Ville

La période des questions de Virginie Proulx
La question revient fréquemment: y-a-t-il trop d’employés à la Ville de Rimouski?(Photo: Ville de Rimouski)

La candidate à la mairie de Rimouski, Virginie Proulx, n’est pas d’avis, comme bien des citoyens, qu’il y a trop de fonctionnaires à la Ville de Rimouski.

Ce sujet a été abordé ainsi que d’autres lors de la période des questions qui a suivi sa conférence de presse de ce matin, qui portait notamment sur la crise du logement, les enjeux sociaux, la santé, le manque de places en garderie et la gestion des fonds publics.

Commissions vs comités

« Au fil de vos points de presse, chaque semaine, vous proposez la création de nombreuses commissions. Ne trouvez-vous pas que cela va alourdir l’administration de la Ville? », a demandé notre collègue de la radio CKMN, Francis Belzile, à madame Proulx.

 « Au contraire, car les commissions vont nous permettre d’avoir des objectifs précis. Nous allons dire à ces commissions : voici qui sont les personnes qui siègent et voici quels sont leurs objectifs et qu’on veut des résultats. Présentement, on multiplie les comités à Rimouski, mais on n’a pas de résultats. Il n’y a pas de suivi qui se fait par rapport à ça et il n’y a pas de résultats attendus. Je suis conseillère municipale depuis les quatre dernières années et je pense qu’il faut fonctionner autrement pour avoir plus d’efficacité et obtenir des résultats », a répondu la candidate.

Hémodynamie

Puisqu’il était notamment question de santé ce matin, le journal a demandé à madame Proulx son avis sur le dossier de l’hémodynamie, un service réclamé à l’hôpital de Rimouski depuis des décennies. C’est pourtant une méthode d’intervention simple en cardiologie, mais la volonté politique semble absente au niveau provincial.

« C’est sûr que ça prendre le service d’hémodynamie à Rimouski! C’est sûr que c’est un dossier que je défendrais très fortement », commente Virginie Proulx.

Logement

« Les logements et les places en garderies, c’est important, selon vous? Ça vient en tête de liste de vos priorités? » l’a interrogée une nouvelle fois le collègue Belzile.

« Ce sont des enjeux sur lesquels il faut agir de façon collaborative, parce qu’il faut trouver des solutions. Moi, j’ai trouvé des solutions par rapport à nous, ce que nous pouvons faire à la Ville. Évidemment, il faudra être un partenaire avec les gouvernements supérieurs pour aller cherche davantage de logements sociaux, notamment. C’est urgent. »

Virginie Proulx (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Fonctionnaires

« Madame Proulx, vous parlez de saine gestion des finances municipales, ce matin, et de nombreux contribuables se demandent s’il n’y a pas trop d’employés à Rimouski. Qu’en pensez-vous? » avons nous adressé comme autre question à la candidate à la mairie.

« Pour être déjà conseillère et connaissant les employés de l’intérieur, je crois que les employés de la Ville de Rimouski travaillent fort. Après, c’est l’orientation qu’on leur donne, le travail qu’on leur demande de faire sur différents projets, qui compte. Il y aurait certainement possibilité de réorganiser certaines choses à l’interne. C’est pourquoi je propose de travailler en commission dans différents domaines, pour aller chercher une expertise qui existe sur le terrain et qui n’est pas payée par les taxes de citoyens. Ce serait des gens qui seraient prêts à s’impliquer gratuitement pour la Ville de Rimouski. »

« Au lieu d’avoir des comités qui sont remplis d’employés de la Ville, on pourrait, justement, aller chercher des gens à l’externe. On dégagerait ainsi du temps pour nos employés », conclut-elle.

Facebook Twitter Reddit