oceanic
Nouvelle de 19 h > L’Armada prend sa revanche
Nouvelle de 19 h

L’Armada prend sa revanche

L’Océanic s’incline 4-3
Jacob Mathieu devant le filet du gardien de l’Armada, Olivier Leclair. (Photo journal le soir – Alexandre D’Astous)

Battu décisivement 10-2, il y a une semaine, l’Armada de Blainville-Boisbriand s’est racheté au Colisée Financière Sun Life dimanche après-midi prenant la mesure de l’Océanic par la marque de 4-3.

Les visiteurs avaient pourtant mal amorcé la rencontre, voyant l’Océanic prendre rapidement les devants 2-0 sur les buts Tyson Hinds et de Jacob Mathieu. Il a même fallu attendre à la 15e minute de jeu pour le premier lancer de l’Armada.

Le vent a ensuite tourné. Zachary Roy a marqué en fin de première et en deuxième période pour créer l’égalité, l’Armada poursuivant sa remontée avec les buts de Simon Pinard et d’Alexandre Joncas en troisième période.

Publicité CCIRN

En déficit d’un but, Ludovic Soucy a redonné espoir aux locaux en marquant avec cinq minutes à jouer, mais ils ont ensuite été incapables de créer quoi que ce soit en offensive. 

Mauvaises décisions

« On a donné quatre surnombres dans les dernières minutes de jeu de la première, on a commencé à étirer nos présences, à prendre des décisions douteuses, à moins bien jouer en équipe. On réussit ensuite à tuer une majeure et on est encore à 2-2. Puis, on accorde deux buts sur des risques offensifs inutiles quand des joueurs se placent en situation risquée en espérant que le jeu va venir en bas. Au lieu d’être bien positionné, on donne des surnombres sur les deux buts. On n’a pas assez bien joué pour gagner », a commenté Serge Beausoleil qui n’a pas du tout apprécié voir son jeune de 16 ans, Maël Saint-Denis, devoir se défendre dans une bataille avec Antoine Roy, qui en a 17, et qui s’est acharné sur son adversaire. « Je m’en sacre qu’il ait 17 ans. On ne touche pas à un 16 ans dans la ligue. C’est une loi non écrite. »

Le capitaine Soucy convenait aussi que la baisse de régime en fin de première période avait joué un grand rôle dans le déroulement de la rencontre.

« On s’est donné le momentum avec deux buts rapides. Après avoir accordé le premier but, il a changé de bord. Ça fait partie de l’apprentissage de l’équipe. On a commenté à moins bien jouer et ils ont été opportunistes sur leurs chances. Après le match de dimanche dernier là-bas, ils voulaient se reprendre. Tout le monde le savait. Il y avait de l’émotion dans le match et c’est ce qui fait qu’il y avait des flammèches sur la glace », a-t-il expliqué.

L’Océanic a lancé 33 fois sur le gardien Olivier Leclair tandis que Patrik Hamrla repoussait 16 des 20 lancers en sa direction. 

À noter aussi l’expulsion d’Alexander Gaudio en fin de deuxième pour un coup à la tête lors d’une mise en échec.

En bref

Il n’y avait qu’un changement dans l’alignement des locaux avec Patrik Hamrla qui prenait place devant le filet… Les absents sont les blessés Frédéric Brunet et Maxime Coursol ainsi que Charles Côté… Une galerie de 2 361 spectateurs a assisté à la rencontre… L’Océanic prendra la direction de l’Abitibi mercredi en vue de ses parties à Rouyn-Noranda (jeudi) et Val-d’Or (vendredi et samedi)…

Facebook Twitter Reddit