Nouvelle de 18 h > Un vent de renouveau souffle sur tout le Bas-Saint-Laurent
Nouvelle de 18 h

Un vent de renouveau souffle sur tout le Bas-Saint-Laurent

Des élus régionaux s’en réjouissent
Le président de la Table régionale des élus municipaux, Michel Lagacé. (Photo: archives)

Les résultats des élections municipales d’hier auront aussi un impact régional important, alors qu’une majorité de nouveaux maires font leur apparition dans les villes-centres, tandis que deux nouveaux préfets sont élus.

Le constat que partagent Michel Lagacé, président de la Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent (TREMBSL), le préfet sortant de Rimouski-Neigette, Francis Saint-Pierre, et le préfet sortant de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis, est un peu paradoxal. On remarque qu’il y aura beaucoup de nouveaux élus, mais que ces élus ont une expérience pertinente à apporter à leurs nouveaux collègues.

Sur les quatre préfets élus au suffrage universel, Sylvain Roy est le nouveau préfet de la MRC du Kamouraska et Serge Pelletier, celui de la MRC du Témiscouata. Bertin Denis et Michel Lagacé demeurent en poste pour la MRC des Basques et pour celle de Rivière-du-Loup.

Enthousiaste

Le président de la TREMBSL est enthousiaste à l’idée de travailler avec plusieurs nouveaux maires et élus, mais qu’il connaît déjà pour avoir collaboré avec eux dans un autre contexte.

« Je connais déjà les deux personnes qui ont été élues aux préfectures du Kamouraska et du Témiscouata. Je les ai connus pour l’un comme directeur chez Centraide et pour l’autre, comme directeur de la Commission scolaire du fleuve et des lacs. Il a aussi été maire et préfet. Donc, j’éprouve beaucoup de satisfaction quant à l’arrivée de monsieur Pelletier et de monsieur Roy. Quant aux collègues des villes-centres, il y a plusieurs nouveaux, notamment dans l’Ouest du territoire, dans le Témiscouata, à La Pocatière et à Saint-Pascal. Ça va certainement apporter un contenu différent, mais en même temps avec la même conviction pour comment mieux faire ensemble. Dans le cas de monsieur Caron, à Rimouski, nous avons travaillé ensemble quand il était député fédéral et je suis très heureux de son élection », mentionne monsieur Lagacé.

Appréciation plus large

« Nous aurons des dossiers intéressants et les nouveaux comme Guy Caron vont apporter une contribution fort pertinente en ce qui a trait à l’avenir de la région. D’ailleurs, lorsqu’il était député, il couvrait autant, dans son comté, le secteur rural que le secteur urbain. Ça va lui permettre d’avoir une appréciation plus large qu’uniquement le territoire de Rimouski. C’est quand même un politicien d’expérience, même s’il n’a pas d’expérience au niveau municipal. Et les autres personnes nouvellement élues ne sont pas des acteurs inconnus de notre communauté régionale », ajoute-t-il.

Même sens

Francis Saint-Pierre, qui pourrait être réélu préfet le 24 novembre, commente dans le même sens : on recrute des gens d’expérience, même s’ils sont des nouveaux venus en politique municipale : « On a beaucoup de nouvelles personnes. Dans le paysage des villes-centres, seul Martin Soucy, qui a été élu sans opposition, est de retour. Ça va apporter une nouvelle dynamique, même s’il y aura une période d’adaptation à passer. Il n’y a pas eu de grande controverse électorale, alors les mandats reçus des électeurs sont légitimes. On a reçu des mandats clairs pour développer notre région. J’entrevois les prochains mois de belle façon. Je suis convaincu que ça va bien se passer. Demain matin, on aura une rencontre pour l’aéroport régional et je crois que comprendre que plusieurs nouveaux élus y seront, même s’ils ne sont pas encore assermentés. Le mois prochain, on va vraiment pouvoir commencer le travail avec la nouvelle équipe régionale. »

Francis St-Pierre (Photo: courtoisie)

Beau renouveau

« Il y a un beau renouveau dans le portrait politique régional. Je suis extrêmement satisfait de voir de nouveaux élus arriver et j’ai hâte de collaborer avec eux. J’ai hâte d’en rencontrer quelques-uns lors de la rencontre du conseil d’administration de l’aéroport régional, demain. Je suis très heureux. Il y a plein de gens compétents qui viennent s’asseoir avec nous. J’ai l’impression que les quatre prochaines années vont être extrêmement intéressantes pour le développement de notre région », conclut le maire réélu de Price et préfet sortant de la MRC de La Mitis.

Bruno Paradis (Photo: archives)

Défaite d’Allen Cormier

Par ailleurs, signalons que dans la MRC de la Haute-Gaspésie, le préfet sortant, Allen Cormier, bien connu à Rimouski et dans toute la région, a été défait par Guy Bernatchez (1855 votes vs 1501).

Mont-Joli

Par ailleurs, à Mont-Joli, les trois conseillers sortants Gilles Lavoie, Robin Guy et Jean-Pierre Labonté ont été réélus dans les districts 1, 3 et 4. Il s’agit d’un huitième mandat pour monsieur Lavoie, d’un second pour monsieur Guy et d’un cinquième pour monsieur Labonté.

Les trois candidats réélus à des postes de conseillers, à Mont-Joli. (Photo: gracieuseté)

Facebook Twitter Reddit