Actualités > Santé > Une première campagne de Noël pour la MMÉ
Santé

Une première campagne de Noël pour la MMÉ

Martin Desrosiers, président général de la caisse Desjardins de Rimouski et président d’honneur du Concert « Noël, les retrouvailles », Paule Côté, directrice générale de la Maison Marie-Élisabeth, et René-Jean Banville, membre du Quatuor vocal Boréal. (Photo courtoisie – Maison Marie-Élisabeth)

La Fondation Maison Marie-Élisabeth (FMMÉ) donne aujourd’hui le coup d’envoi de sa campagne de financement de Noël, une première dans l’histoire de la maison de soins palliatifs rimouskoise.

Les sommes qui seront recueillies dans le cadre de cette campagne visent à maintenir le niveau de qualité des services que la Maison Marie-Élisabeth (MMÉ) offre depuis plus de 11 ans à ses patients et leur famille et à assurer la pérennité de la Maison.

La campagne a également pour objectif la rénovation majeure de la cuisine afin de répondre aux nouvelles normes : « Nous devons complètement rénover notre cuisine, qui est un élément éminemment important de notre Maison. La cuisine est en effet une façon d’apporter un grand réconfort à nos patients par des bons petits plats préparés sur mesure », indique la directrice générale de la Maison Marie-Élisabeth, Paule Côté.

Métal du Golfe_VF

Cette campagne se décline en trois volets : une collecte de fonds auprès des donateurs de la MMÉ, la vente des gâteaux Marie‑Élisabeth et le concert-bénéfice « Noël, les retrouvailles ». Les spectateurs contribuent de façon volontaire, sur place, le jour de l’événement. Bien qu’un don de 20 $ soit suggéré, il n’y a pas de frais d’entrée au concert.

Martin Desrosiers, président général de la caisse Desjardins de Rimouski et président d’honneur du Concert « Noël, les retrouvailles », Paule Côté, directrice générale de la Maison Marie-Élisabeth, et René-Jean Banville, membre du Quatuor vocal Boréal.
(Photo courtoisie – Maison Marie-Élisabeth)

Un concert de noël

Le concert « Noël, les retrouvailles », accueillera la population dans la somptueuse chapelle de la Maison mère des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire le 28 novembre à 15 h, sous la présidence d’honneur de Martin Desrosiers, directeur général de la Caisse Desjardins de Rimouski.

Il mettra en scène le Quatuor vocal Boréal (René-Jean-Banville, Gilles Poirier, Lucien Poirier, Martin Lemarbre) et neuf invités de marque, des artistes de la région qui ont à cœur l’avenir de la MMÉ et qui offrent leur temps et leurs talents bénévolement pour la Maison : Émilie Ross (soprane), Guylaine Proulx (soprane), Karl Kennedy (ténor), Louis Arsenault (trompettiste), Eve Bélanger (violoniste), Marie-Claude Deschênes (violoniste), Jérémie Pelletier (pianiste) et Gilbert Bernier (accordéoniste).

Concert en quatre parties

Le directeur artistique de l’événement et membre du quatuor, René-Jean Banville, affirme qu’il y en aura pour tous les goûts : « Notre concert se divise en quatre blocs : populaire, religieux, classique et folklorique. Cette année, pour les retrouvailles devant public, on avait le goût de rendre notre concert très festif, que les gens soient heureux! Nous aurons même la chance de pouvoir écouter la directrice générale de la Maison, madame Côté, qui a relevé le défi de chanter devant public pour l’occasion! »

Pour que tous passent un bon moment dans un environnement sécuritaire, le concert sera encadré par des normes sanitaires strictes, le passeport vaccinal sera exigé à l’entrée, tout comme le port du masque à l’intérieur des bâtiments.

 Gilbert Bernier, accordéoniste qui sera invité à participer au volet folklorique du concert « Noël, les retrouvailles » le 28 novembre à 15 h.
(Photo courtoisie – Maison Marie-Élisabeth)

Rediffusions

Et pour celles et ceux qui souhaiteront le voir ou le revoir, le concert sera, comme l’an passé, diffusé à plusieurs reprises sur les ondes de COGECO (NousTV). La population sera invitée à y contribuer en faisant un don en ligne. Ces dons seront comptabilisés dans la campagne de financement de Noël.

L’an dernier, la présentation uniquement télévisée du concert avait permis à la Fondation Maison Marie-Élisabeth de recueillir 8 107 $, un montant record. « Mais au-delà de l’argent, nous avons reçu de nombreux éloges, certains l’ont même regardé plusieurs fois, nous disant que cela leur avait fait chaud au cœur en ces temps difficiles. J’en profite pour remercier nos partenaires diffuseurs Cogeco et Métronomie, ainsi que notre présidence d’honneur, Desjardins et notre commanditaire à la production, Centre funéraire Bissonnette, pour leur générosité », ajoute madame Côté.

Un gâteau réconfortant

Pour une deuxième année, la Maison Marie-Élisabeth offre à la population et aux entreprises de se procurer son fameux gâteau « Marie-Élisabeth ». Il s’agit d’un gâteau Reine-Élisabeth spécialement concocté pour la maison par les pâtissiers de talent de la chocolaterie pâtisserie Aux Bienfaits de Rimouski.

Le gâteau est en vente directement à la chocolaterie rimouskoise ou via le site Web au www.maisonmarieelisabeth.ca. Les profits des ventes iront à la Fondation Maison Marie-Élisabeth. Les livraisons pour les commandes de 10 gâteaux et plus sont gratuites pour le grand Rimouski et Saint-Anaclet. L’an dernier, la population et les entreprises se sont procuré près de 1 000 gâteaux.

Quelques statistiques

En plus de 11 ans, la Maison Marie-Élisabeth a accueilli plus de 1 300 personnes en fin de vie et environ 13 000 membres de leur famille, et ce, gratuitement. Bien que la moyenne d’âge des patients soit de 74ans, les soins et services sont offerts aux personnes de tous âges, sans restriction. La durée moyenne du séjour est de 17 jours, sont principalement accueillies des personnes atteintes de cancer, bien que d’autres types de pathologies soient aussi en cause. Le coût par jour par lit pour un patient est de plus de 500 $.

Facebook Twitter Reddit