Actualités > Dernière heure > Grande distinction pour la Maison Marie-Élisabeth
Dernière heure

Grande distinction pour la Maison Marie-Élisabeth

Remise du chèque de la FOIIQ à la Maison Marie-Élisabeth. De gauche à droite : Dre Julie Veillette, médecin, Angélique Desgagnés, infirmière, Guyane Dupont, vice-présidente de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers du Québec, Stéphane Gauthier, président du conseil d’administration, Manon Malouin, coordonnatrice aux soins, Paule Côté, directrice générale, Frédéryque Gagnon, infirmière. (Photo : courtoisie)

La Maison de soins palliatifs Marie-Élisabeth (MMÉ), de Rimouski, se dit extrêmement fière de recevoir le Prix Reconnaissance régional de 10 000 $ de la Fondation de l’Ordre des Infirmières et infirmiers du Québec (FOIIQ).

Ce programme a été exceptionnellement offert en 2021 et mis sur pied grâce à l’étroite collaboration des 12 ordres régionaux de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Il a pour but de reconnaitre des organismes s’étant distingués par leurs initiatives ou activités infirmières à travers la province. Plus spécifiquement, le programme reconnait des organismes à but non lucratif ou de bienfaisance « coup de cœur » issus de chacun des 12 ordres régionaux.

Métal du Golfe_VF

Ces organismes doivent bénéficier d’une réputation bien établie, mettant en valeur l’expertise infirmière dans le cadre de leurs activités régulières.

Sélection des projets

« Les projets soumis dans le cadre de ce Prix Reconnaissance devraient contribuer à améliorer les soins et services auprès des patients et des familles grâce à la contribution infirmière. Ils devaient mettre de l’avant l’expertise, le leadership et l’autonomie de nos infirmières et infirmiers, afin de contribuer à la qualité de vie et à la santé des patients et des familles. La Maison Marie-Élisabeth a donc soumis un projet de formation en « auto-développement » de ses infirmières et infirmiers. Plus concrètement, le projet visait à leur transmettre des outils concrets, favorisant le maintien de leur équilibre psychologique et une meilleure présence, tellement nécessaire pour l’exercice optimal de leur profession », précise un communiqué de la MMÉ.

« À la suite de cette formation, notre personnel infirmier pourra à son tour transmettre et partager l’enseignement reçu au sein des équipes soignantes. Le choix de l’organisation gagnante a été fait parmi plusieurs organismes participants, selon la recommandation de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine à la FOIIQ », poursuit-on.

« Le choix de l’organisation gagnante a été fait parmi plusieurs organismes participants, selon la recommandation de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. »

Choix unanime

Doris Brassard, présidente de l’organisme, commente : « Le choix de la Maison Marie-Élisabeth a été unanime pour la pertinence du projet déposé et la grande qualité du dossier. L’organisme a su faire la démonstration que les sommes remises contribueraient de façon concrète à mettre de l’avant l’expertise infirmière et à faire rayonner la profession ».

« La remise de ce prix par la FOIIQ signifie pour nous la reconnaissance de l’expertise infirmière et de son importance au sein d’une organisation comme la nôtre. C’est aussi une belle marque de confiance », ajoute Manon Malouin, coordonnatrice aux soins pour la Maison Marie-Élisabeth depuis 11 ans.

 La formation continue

La formation continue du personnel infirmier et de tout le personnel est encouragée par l’établissement.

« Nous investissons chaque année dans des formations que nous jugeons essentielles et en retour, nous encourageons les employés à adopter une posture d’apprenant afin de constamment améliorer la qualité de nos soins et services. La Maison Marie-Élisabeth tient à remercier chaleureusement la Fondation de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, ainsi que l’Ordre régional des Infirmières et infirmiers du Québec qui a recommandé notre nomination auprès de l’instance provinciale. Cette formation s’ajoute à une belle liste d’autres enseignements et mises à jour des connaissances de nos infirmières et infirmiers afin de toujours offrir le meilleur aux patients et à leur famille et de maintenir notre expertise en soins palliatifs », explique la direction de l’organisme.

Quelques statistiques

La Maison Marie-Élisabeth peut compter sur les services professionnels de sept (7) infirmières et infirmiers travaillant à temps plein, quatre (4) à temps partiel et quatre (4) sur la liste de rappel. Depuis 11 ans, la Maison Marie-Élisabeth a accueilli plus de 1 300 personnes en fin de vie et environ 13 000 membres de leur famille, et ce, tout à fait gratuitement. Bien que la moyenne d’âge des patients soit de 74 ans, les soins et services sont offerts aux personnes de tous âges, sans restriction.

La durée moyenne du séjour est de 17 jours. Ce sont principalement des personnes atteintes de cancer qui sont accueillies, bien que d’autres types de pathologies soient aussi en cause. La Maison dit prioriser les résidents de la MRC de Rimouski-Neigette, mais elle accueille régulièrement des personnes venant de l’Est du Bas-Saint-Laurent ou de la Gaspésie quand il est possible de la faire.

Facebook Twitter Reddit