Actualités > Océanic > L’Océanic gagne la première bataille [­­VIDÉO]
Océanic

L’Océanic gagne la première bataille [­­VIDÉO]

Victoire par 4-1 contre le Drakkar vendredi soir
Julien Béland a conclu le match avec un but, une passe et un différentiel de plus 3. (Photo journal le soir – Alexandre D’Astous)

L’Océanic a remporté la première manche de son programme de deux matchs face au Drakkar de Baie-Comeau, vendredi soir, l’emportant par 4-1 devant une foule de 2 214 spectateurs au Colisée Financière Sun Life. 

Les locaux ont dominé la rencontre (45-28 dans les lancers) pour remporter une première victoire face à leurs rivaux de la rive nord qui avait gagné les deux premiers matchs entre les deux équipes, il y a deux semaines. 

Efficace en échec avant, l’Océanic a pris les devants rapidement sur les buts de Ludovic Soucy (4e) et Xavier Cormier (12e). Jacob Gauthier a réduit l’écart pour les visiteurs en deuxième période, mais Xavier Cormier, avec son deuxième de la rencontre, a redonné les devants par deux buts à l’Océanic avec deux secondes à jouer. Julien Béland a inscrit le but d’assurance. 

Jacob Mathieu bien positionné devant le gardien Olivier Charlo. (Photo journal le soir – Alexandre D’Astous)

Entraîneur très satisfait

« Les gars étaient bien préparés. Je leur lève mon chapeau. Ça n’a pas été une semaine facile. Les gars sont en examen par-dessus la tête, tous les jours. De livrer une performance comme ça, avec cette énergie-là. Je suis fier d’eux autres », a commenté Serge Beausoleil. 

Il a salué le travail de sa première unité qui est allé chercher trois buts. « Elle se cherchait dernièrement. Mais, ce soir, on les a vus dans l’enclave, ils ont ramassé des rebonds et marqué des gros buts, en particulier celui de Cormier avec 2,4 secondes à jouer en deuxième », a souligné l’entraineur-chef.

Une fois de plus, les défenseurs ont mis la main à la pâte en zone offensive. « Baie-Comeau travaille super bien. Ils ont un beau système. Jean-François Grégoire fait un job incroyable et c’est très difficile de rentrer dans l’enclave. On travaille beaucoup sur les permutations avec une meilleure communication, une meilleure connivence entre les attaquants et les défenseurs. Notre jeu commence à progresser. Quand on a de belles permutations, c’est plus difficile de faire les couvertures et ce soir, ça nous a donné de belles occasions grâce à ça », a expliqué Beausoleil.    

Les gardiens solides

Devant le filet, Olivier Ciarlo a repoussé 41 lancers alors que Gabriel Robert bloquait 27 des 28 tirs en sa direction. « Gabriel a fermé la porte sur une échappée en troisième, ce qui aurait pu resserrer le pointage. Les gars jouent en confiance devant lui. Il fait du très bon boulot et il progresse très bien », soutient-il. 

Les deux mêmes équipes se retrouveront samedi à 16 h pour clore la première moitié de saison.

En bref

L’Océanic a rendu hommage à un de ses bâtisseurs, Camille LeBlanc, investisseur de la première heure, Gouverneur pendant 17 ans et ex-membre de l’exécutif de la LHJMQ. Il y a eu des messages par vidéo de la part d’André Jolicoeur et Gilles Courteau… Louis Robin (championnat mondial junior), Charles Côté et Alex Drover (blessés) ainsi que Patrik Hamrla étaient les absents pour les locaux… L’Océanic ne comptait que sur 11 attaquants. C’est le défenseur de 20 ans, Gabriel Jackson, qui a été utilisé sur le 4e trio… Qui plus est, William Dumoulin a été blessé en début de troisième période lorsque mis en échec alors qu’il était en déséquilibre. Il n’est pas revenu au jeu…

Facebook Twitter Reddit