COVID-19 > Des retraités tannés de subir les impacts des non-vaccinés
COVID-19

Des retraités tannés de subir les impacts des non-vaccinés

Fort appui à une utilisation accrue du passeport
« Il est temps de prendre les mesures d’action rapidement », dit Pierre Lynch (Photo courtoisie)

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) dévoile les résultats d’un sondage mené auprès de ses membres concernant la situation de la cinquième vague de COVID-19 au Québec.

Parmi les données les plus marquantes de ce sondage, on note que les membres de l’AQDR offrent un fort niveau d’appui à la vaccination obligatoire et à l’élargissement de l’utilisation du passeport vaccinal. En effet, sur une échelle d’appui de 1 à 10, ces mesures reçoivent une note de 8 ou plus de la part de 74% des répondants pour la vaccination obligatoire et de 81% des répondants pour l’utilisation accrue du passeport vaccinal.

Métal du Golfe_VF

Au total, 1752 membres de l’AQDR ont répondu au sondage mené en ligne.

Cesser de subir

Pour le président de l’AQDR Pierre Lynch, ces données démontrent que les membres de l’AQDR et les aînés « souhaitent cesser de subir les impacts démesurés de la part de la population non-vaccinée. »

Une autre donnée du sondage montre que déjà 16% des membres de l’AQDR ont vu un rendez-vous médical qu’ils attendaient être repoussé ou annulé, ce qui représente un impact majeur sur leur vie.
 

Insatisfaction

« Il est temps de prendre les mesures d’action rapidement, puisque la satisfaction de nos membres envers ce gouvernement est en baisse, ce dernier ne recueillant une note de 8 ou plus que chez seulement 39% de nos membres. Le message est clair : le gouvernement doit agir maintenant pour protéger le réseau de santé et les aînés, puis entamer rapidement une réforme en profondeur du système de santé québécois », affirme monsieur Lynch.

Facebook Twitter Reddit