Chroniques > Chasse et pêche > Québec revoit avant le temps son plan de gestion du cerf !
Chasse et pêche

Québec revoit avant le temps son plan de gestion du cerf !

Ces « assises » nationales sur l’actuel plan de gestion cerf, ne seraient pas étrangères aux pressions des chasseurs et des chroniqueurs, inquiets de la règle des deux cerfs par chasseur, dans deux zones différentes, et qui réclament aussi la Restriction de la Taille Légale des Bois dans toutes les zones de chasse, afin de protéger les jeunes cerfs et favoriser la pérennité de l’espèce, partout au Québec. (Photo Ernie Wells

Bonne nouvelle pour les chasseurs de cerfs, et contre toute attente, Forêts, Faune et Parcs Québec (MFFP) revoit des modalités du plan de gestion du cerf de Virginie 2020-2027, un exercice exceptionnel qui survient généralement à mi-parcours d’un tel plan, et non deux ans après.

Dans un communiqué, émis jeudi en fin d’après-midi, le ministère indique qu’il est : « Soucieux de s’assurer de l’état des populations de cerfs et de répondre aux inquiétudes de ses diverses clientèles, le ministère convoque ses partenaires fauniques, et les communautés autochtones, de la table nationale de la faune (TNF), engagés dans la gestion du cerf, afin de leur présenter les résultats des deux premières années d’application du Plan de gestion du cerf de Virginie ».

Selon le MFFP, cette première rencontre technique « démontre la volonté du ministère de faire connaître à ses partenaires nationaux les données scientifiques de suivi, liées aux modalités d’exploitation, et de déterminer les ajustements à apporter au Plan de gestion; lequel compte 40 actions, qui pourraient s’avérer nécessaires ».

En réponse au silence…

La tenue de ces « assises » ne serait pas étrangère aux mécontentements des chasseurs et des chroniqueurs plein air, inquiets notamment de la règle des deux cerfs par chasseurs, dans deux zones différentes, aient dénoncé cette mesure. Ils réclament aussi la restriction de la taille légale des bois, la RTLB, dans toutes les zones de chasse. D’autant que la RTLB vient d’être reconduite dans les zones 6 Nord et 6 Sud, après un projet expérimental de cinq ans, et inscrite dans les « Nouveautés à la réglementation de chasse, du 1er avril 2022 au 31 mars 2024 », dévoilées quelques jours avant Noël dernier.

La révision avant terme du plan de gestion du cerf de Virginie, explique sans doute le silence du ministre Pierre Dufour qui devait faire connaître ses intentions sur la règle des deux cerfs en décembre dernier, suivie de celle sur la RTLB. Ce qui sera sans doute discuté lors de cette « vaste consultation ».

Et UPF ?

Autre interrogation, est-ce que les chasseurs de cerfs seront représentés à cette table nationale par unis pour la faune (UPF) qui compte plus de 14 000 membres individuels, et qui a l’appui de 300 municipalités et de dizaines de MRC, des zecs et des associations de chasse et de pêche ? UPF réclame haut et fort depuis plus d’une le retrait de la règle des deux cerfs et la RTLB partout au Québec.

Le MFFPQ ne précise pas non plus quand il amorcera cette consultation, ni son échéancier, et si modifications il y à, si elles seront en vigueur pour la prochaine saison de chasse du cerf 2022.

Facebook Twitter Reddit