Nouvelle de 19 h > Sur la glace des Cataractes et des Voltigeurs
Nouvelle de 19 h

Sur la glace des Cataractes et des Voltigeurs

L’Océanic prend la route pour le Centre-du-Québec
Serge Beausoleil (Photo journallesoir – René Alary)

Une séquence de trois parties en quatre jours attend l’Océanic cette semaine. Après des arrêts à Shawinigan, mercredi, et Drummondville, jeudi, la formation rimouskoise recevra Val-d’Or, samedi après-midi.

Face aux Cataractes, l’Océanic se frottera au club de deuxième position au classement général de la ligue et qui est sur une séquence de neuf victoires. Serge Beausoleil aura besoin d’un match de qualité de tout son personnel, notamment des attaquants dans leurs replis défensifs. Cette facette du jeu a fait défaut dimanche à Saguenay et il s’est chargé de leur faire savoir avec un entrainement particulier, lundi, alors qu’un congé était prévu. 

« On n’était pas heureux de la façon dont on s’est commis dans le match de dimanche. Sans rien enlever aux Saguenéens qui ont joué avec beaucoup d’intensité. On est rentré travaillé lundi matin. Les gars ont eu un entrainement très exhaustif, très demandant. De tourner les coins ronds sur le plan de l’effort, pour moi ce n’est pas acceptable pour des gars qui portent fièrement le chandail de l’Océanic. Ils ont patiné et ils ont fait des replis. Ils avaient besoin des 48 heures pour ensuite recharger les batteries à 100 % », explique-t-il.

Mêmes absents

Beausoleil lancera dans la mêlée une équipe toujours privée de ses attaquants Xavier Cormier, Alexandre Lefebvre et Louis Robin. On pourrait voir ce dernier samedi face aux Foreurs.

« Lefebvre, ça suit son cours, mais ça ne s’améliore pas beaucoup. Il faut attendre. Dans le cas de Cormier, ça avance et on n’est plus dans un nombre de semaines au pluriel. La semaine prochaine, il va se rapprocher d’un retour », mentionne l’entraineur-chef qui prévoit rappeler le jeune Liam Jacques (Magog M18 AAA) pour le match de demain.

Dans son point de presse, il est revenu sur l’absence de son joueur de centre no 1. « Cormier est un athlète unique dans notre équipe. Il est notre moteur offensif, il est un leader incroyable dans la chambre, il a eu une nouvelle opportunité avec nous et il l’a saisi au vol. Il va lui arriver plein de belles choses parce qu’il a de bonnes valeurs et il joue de bonne façon. Il est hautement compétitif et il nous manque beaucoup. »

St-Denis progresse très bien

Certains en profitent pour gagner des rangs dans l’échiquier de l’entraineur-chef, particulièrement le jeune Maël St-Denis qui a marqué un très beau but face aux Saguenéens.

« Il jouait normalement huit ou neuf minutes et il en a joué 17m46s, dimanche, contre les meilleurs trios adverses. Oui, il s’est fait prendre des fois, mais il a 16 ans. Vous le regarderez bien à 18 ans », s’emballe-t-il.C’est Gabriel Robert qui sera devant le filet. Le gardien de 18 ans connait une très bonne séquence devant le filet. 

Facebook Twitter Reddit