Chroniques > Chronique de sécurité routière > Une vieille alliée à utiliser en tout temps
Chronique de sécurité routière

Une vieille alliée à utiliser en tout temps

La ceinture de sécurité
La ceinture de sécurité demeure un outil précieux. (Photo: courtoisie)

(Par Alexandre Dombrowski-conseiller en relations avec le milieu SAAQ)-Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire au Québec depuis 1976 pour les conducteurs et les passagers avant et depuis 1990 pour les personnes prenant place sur la banquette arrière.

Depuis, la ceinture a permis de sauver plusieurs vies et de prévenir de nombreuses blessures. Pourtant, au cours des dernières années, on a pu constater qu’environ 30 % des conducteurs et des passagers d’un véhicule de promenade décédés dans un accident de la route n’étaient pas attachés.

Correctement installée, la ceinture de sécurité réduit de 50 % les risques d’être tué ou d’être blessé gravement dans un accident de la route. Attacher sa ceinture de sécurité constitue un automatisme pour la plupart des gens, mais il faut bien la placer pour bénéficier pleinement de la protection qu’elle offre. Pour ce faire, trois points sont à retenir :

  • La ceinture sous-abdominale, celle du bas, doit reposer sur les os du bassin et non sur le ventre;
  • Le baudrier, soit la ceinture diagonale, doit s’appuyer sur l’os de la clavicule et non sur le cou;
  • Les ceintures doivent être tendues et bien à plat, c’est-à-dire qu’elles ne doivent pas être torsadées.

Dans le cas d’une femme enceinte, la ceinture doit être placée de la même manière afin de maximiser sa sécurité et celle du fœtus.

Et la responsabilité des passagers?

Tout le monde doit être convenablement attaché dans un véhicule, à l’arrière comme à l’avant. Le conducteur a la responsabilité de s’assurer que chaque passager âgé de moins de 16 ans boucle sa ceinture. Si un passager âgé de moins de 16 ans n’est pas attaché, le conducteur risque de se voir imposer une amende de 80 $ à 100 $ ainsi que trois points d’inaptitude. À partir de l’âge de 16 ans, la personne fautive peut recevoir une amende allant de 200 $ à 300 $ et les points d’inaptitude prévus, même si elle n’a pas de permis de conduire. À l’obtention de son permis, ces points d’inaptitude seront inscrits dans son dossier.

Facteurs aggravants

Les statistiques démontrent que chez les conducteurs et les passagers qui décèdent dans un accident de la route, plus leur taux d’alcoolémie est élevé, moins la ceinture de sécurité est portée. Les conducteurs désignés peuvent jouer un rôle important en rappelant à leurs passagers l’importance d’attacher leur ceinture.

Facebook Twitter Reddit