Actualités > Société > Crabe à apporter pour soutenir les jeunes
Société

Crabe à apporter pour soutenir les jeunes

L’activité se déroulait au Colisée, avant la pandémie. (Photo: archives)

Pour une deuxième année de suite, COVID oblige, le souper de crabe au profit de la Fondation du Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent prend la forme d’une version pour emporter.

La vente de boîtes-repas pour deux personnes au coût de 150 $ permettra à l’organisme de soutenir les besoins des jeunes dans le but de prévenir les situations précaires, de favoriser l’insertion sociale et de mettre en place des initiatives ponctuelles. Grâce à la contribution de nombreux partenaires et à la générosité des donateurs, la Fondation tente de donner des ailes aux jeunes de notre milieu.

Vente

Les boîtes-repas sont en vente directement sur le site de la Fondation du Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent, et leur lieu de cueillette sera communiqué prochainement. La boîte comprendra quatre sections de crabe, une livre de crevettes, des accompagnements, un dessert ainsi que du vin et du vin mousseux.

Il est également possible de faire un don à l’organisme par le biais de la plateforme de vente en ligne des boîtes. L’organisme met en vente 450 boîtes-repas : à la suite du succès de l’an dernier, il faudra faire vite afin de mettre la main sur l’une d’elles.

Trop d’inconnu

« Pour notre organisme, le super souper de crabe a toujours été une activité importante nous permettant de rejoindre beaucoup de gens. Mais avec la situation actuelle, il était difficile d’organiser un souper pour 1000 personnes sans trop savoir ce que seraient les normes sanitaires en vigueur. L’an dernier, les gens ont répondu présents à la version pour emporter et la demande est déjà grande cette année. Nous sommes confiants que nous pourrons revenir en présence éventuellement, mais que pour cette année, à la fête des Mères, ce sera une formule gagnante  », croit Alexandre Mathurin, président du conseil d’administration.

Profil

La Fondation du Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent œuvre dans le milieu depuis le début des années 1990 en contribuant de différentes manières à la vie des jeunes. Elle mobilise la population autour de la cause des jeunes en difficulté au Bas-Saint-Laurent en soutenant principalement la mission du Centre de protection de l’enfance et de la jeunesse (CPEJ) et du programme Jeunes en difficulté du CISSS du Bas-Saint-Laurent, par le biais de programmes et d’initiatives impliquant la communauté et les milieux d’affaires.

Facebook Twitter Reddit