Nouvelle de 17 h > La page est tournée
Nouvelle de 17 h

La page est tournée

Malgré un jugement défavorable, le dek hockey reprend
Les parties de dek hockey recommenceront la semaine prochaine, sur le toit de l’immeuble de Centre Sports JMD. (Photo: courtoisie)

Les propriétaires de Centre sports JMD de Rimouski, qui opèrent une surface de dek hockey sur le toit d’un édifice, reçoivent un jugement défavorable à la suite de plaintes sur le bruit formulées en 2020, mais veulent tourner la page sur les querelles que leur dossier a engendré.

Le Journal Le Soir a été informé qu’à la suite de six plaintes effectuées à la Sûreté du Québec, à l’été 2020, par des citoyens du quartier Saint-Germain en raison des bruits excessifs générés par les activités de dek hockey, l’entreprise a été reconnue coupable par le juge Dave Boulianne, de la Cour municipale, le 31 mai, de cinq chefs d’accusation en lien avec le règlement sur le bruit de la Ville de Rimouski.

Depuis deux ans, on pratique le dek hockey sur le toit du 204, rue Tessier. Les manifestations de joie et les célébrations d’après-partie ont dérangé des citoyens des alentours, dans Saint-Germain et dans Saint-Robert.

(Photo: courtoisie)

Tumulte

« Nous n’allons pas faire de commentaire sur le jugement, parce que nous considérons que c’est chose du passé. Nous voulons passer à une autre étape. La saison estivale de dek hockey débute la semaine prochaine. Après le tumulte et les passions soulevées par nos échanges avec la Ville, nous voulons aller de l’avant dans un climat positif. Nous nous sommes entendus avec la Ville pour un plan de match. On peut se développer de manière assez incroyable, mais on y va étape par étape », mentionne l’un des propriétaires de Centre Sports JMD, Gino Cloutier.

Métal du Golfe_VF

Les dirigeants de l’entreprise se sont présentés mécontents à une assemblée du conseil municipal, le 2 mai, accompagnés de nombreux supporteurs, pour se plaindre d’une mise en demeure envoyée par la Ville. L’affaire a encore une fois fait dire à certains Rimouskois que d’autres sont des empêcheurs de tourner en rond. Les échanges acrimonieux par médias interposés se sont poursuivis le lendemain, mais la poussière est retombée, depuis.

Les moments de réjouissance qui surviennent lors d’un but, entre autres, ont dérangé des voisins de l’édifice du 204 rue Tessier. (Photo: courtoisie)

Début des activités

« Les ligues d’été débutent normalement la semaine prochaine. Le calendrier des activités a été déposé à la Ville de Rimouski. Tout va bien. On travaille en étroite collaboration. Comme prévu, la Ville va procéder aux tests de son. On va modéliser un scénario pour ramener la surface de jeu au sol (NDLR : le fait que la surface de jeu soit élevée entraîne de la réverbération), car nous sommes prêts à le faire. La Ville a accepté de débourser les frais et va prendre les tests de son. La surface au sol pourrait être utilisée pour les trois à cinq prochaines années. Après, si on est en développement, on envisagera d’autres scénarios »,  confie monsieur Cloutier.

Le concept de Centre Sports JMD est populaire : il y a 65 équipes de dek hockey en été, pour un total de quelque 800 joueurs.

Accompagnement

« Nous voulons adopter une attitude de bon citoyen corporatif; faire une démarche positive et s’assurer que le tout se fasse dans l’harmonie. Pour employer une image sportive, le combat de boxe avec la Ville est fini et chacun a retiré ses gants. On veut que les relations soient cordiales autant avec la Ville qu’avec les citoyens. Je pense que de plus en plus, la Ville a un rôle d’accompagnement important à réaliser avec les gens d’affaires qui présentent des projets originaux. Si on veut que notre ville soit en croissance, il faut s’occuper des gens d’affaires », constate aussi Gino Cloutier.

Facebook Twitter Reddit