Divertissement > Culture > La station CKMN devient FLO
Culture

La station CKMN devient FLO

Kédina Fleury-Samson, Dany Proulx et Vincent Dufour en conférence de presse ce matin (Photo: Véronique Bossé – journallesoir.ca)

La radio communautaire CKMN.FM 96.5 adopte une nouvelle identité, celle de FLO 96.5 : c’est donc un nouveau nom, un nouveau logo et un nouveau site web que l’équipe a pu présenter en conférence de presse ce matin.

Ces changements majeurs sont en gestation depuis 2019 et découlent d’une vaste réflexion des dirigeants de la station.

Au terme d’un processus d’appel d’offres, la radio a retenu les services de la firme Les Mauvais Garçon, une agence créative spécialisée en culture de marque.

Séquence de lancement de FLO 96.5

Afin de lancer sa nouvelle identité, un bingo-radio spécial lancement aura lieu dès demain, le samedi 18 juin à 17 h30. Par la suite, ce dimanche dès midi, jusqu’à 17 h une émission spéciale de lancement, avec portes ouvertes aux studios de Rimouski et Mont-Joli prendra place. Enfin, lundi 6 h marquera le début de la nouvelle programmation.

Le directeur général de la station, monsieur Dany Proulx, a présenté les nouveautés et les changements dans la programmation.

L’essence de la station

Le président du conseil d’administration, Vincent Dufour a profité de la conférence de presse pour exprimer le ressenti de l’équipe au terme de ce projet : « On est pratiquement soulagé que enfin ça se réalise. On a débuté la planification stratégique en janvier 2020. On a défini les valeurs et les orientations et ce qu’on voulait pour la radio. On savait déjà que les gens d’ici allaient avoir une place à cette radio, que l’information occupait une place importante dans cette radio. »

« Dans n’importe quels projets, il y a toujours des appréhensions. On bonifie quelque chose d’existant, on se met à l’heure du jour, on se rend plus fonctionnel, plus accessible, plus d’actualité. On garde quand même toute l’essence de ce que nous sommes, c’est-à-dire un organisme qui est ancré dans son milieu. On multiplie les partenaires locaux, on fait de la place aux animateurs qui auraient par exemple des projets », témoigne Kédina Fleury-Samson, qui travaille à l’animation et au développement des affaires de la station de radio.

Facebook Twitter Reddit