Nouvelle de 19 h > Kristina Michaud à Birmingham pour l’Assemblée parlementaire de l’OSCE
Nouvelle de 19 h

Kristina Michaud à Birmingham pour l’Assemblée parlementaire de l’OSCE

Kristina Michaud (photo courtoisie)

La députée d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia met le cap vers Birmingham pour prendre part à la 29e session annuelle de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Kristina Michaud était déjà en Europe, puisqu’elle a effectué un court séjour à Paris dans le cadre de sa participation au Programme d’invitation des personnalités d’avenir du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

L’OSCE

Établie en 1975 par l’Acte final d’Helsinki, l’OSCE est le principal instrument d’alerte précoce, de prévention des conflits et de gestion des crises. Le Canada étant l’un des 57 membres participants, il détient une délégation siégeant à l’Assemblée parlementaire qui a principalement pour tâche de faciliter le dialogue interparlementaire sur les problèmes qu’affrontent les États participants et de formuler des recommandations à l’intention de l’OSCE, des gouvernements et des parlements participants quant aux trois dimensions de l’OSCE : politico-militaire; économique et environnementale; et humaine.

Comme seule représentante du Bloc Québécois parmi les 320 parlementaires de cette association, Mme Michaud aura l’occasion de discuter des différentes questions et résolutions de l’OSCE afin d’adopter la déclaration de la session annuelle.

Développer et entretenir des relations diplomatiques

Étant donné la situation en Europe, la majorité des discussions porteront sur la guerre en Ukraine, mais également sur les questions de sécurité, de changements climatiques et de droits de la personne.

« Les missions parlementaires sont toujours des occasions inouïes de développer et d’entretenir des relations diplomatiques avec des parlementaires de partout dans le monde. C’est aussi l’occasion de faire rayonner le travail du Bloc Québécois et de redorer l’image du Québec à l’étranger qui ne bénéficie pas toujours de la meilleure réputation », déclare la députée qui prendra part à la session annuelle du 2 au 6 juillet.

Facebook Twitter Reddit