Nouvelle de 17 h > Groupe Sélection redore son blason
Nouvelle de 17 h

Groupe Sélection redore son blason

On peut dire sans se tromper que les travaux de démolition ont été faits proprement. En attendant l’automne, cela augmente l’espace disponible pour se stationner près de la rue Saint-Germain. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Le promoteur immobilier Groupe Sélection semble avoir redoré son blason auprès de la population rimouskoise, à la suite des travaux de démolition de la vieille partie Ouest de la Grande Place.

Cet édifice était en décrépitude depuis 10 ans, alors que la firme procédait à la construction des quelque 360 logements des deux tours du Havre de l’Estuaire. Il s’agissait de la première phase d’une série de deux, puisque Groupe Sélection avait acquis la Grande Place pour y ériger l’ensemble de son projet. C’est ainsi qu’en 2012, une partie seulement du centre commercial avait été démolie.

Depuis trois ou quatre ans, la population rimouskoise s’est impatientée face aux différents délais de démolition de la vieille partie Ouest de la Grande Place, mais Groupe Sélection a fait amende honorable. Les travaux de démolition ont commencé dans la semaine du 13 juin dernier et se sont terminés la semaine dernière, sans trop perturber l’environnement et le voisinage.

Satisfaction

Vendredi dernier, le président des Terrasses Cogeco, Tommy Lemieux-Cloutier, se réjouissait du changement de décor qu’a entraîné la démolition de la Grande Place, car beaucoup de gens accèdent à la rue Saint-Germain, devenue piétonne, en provenance du stationnement situé le long du boulevard René-Lepage.

Tommy Cloutier
Tommy Lemieux Cloutier

« Ça améliore grandement le décor. C’est plus accueillant et on va le prendre, le temps que ça va durer », disait-il.

Et il semble que cela va durer tout l’été et rendre la période estivale touristique beaucoup plus agréable pour tout le monde, car le service des relations médias de Groupe Sélection a précisé au Journal Le Soir, dans un échange de courriels, que les travaux ne débuteront qu’à l’automne.

Le coup d’oeil vers la rue Vimy est nettement différent avec la démolition de la vieille partie Ouest de la Grande Place. (Photo: journallesoir.ca, Pierre Michaud)

Comme prévu

« La première phase des travaux (démolition) est maintenant terminée et tout s’est déroulé comme prévu. Comme vous l’avez possiblement déjà constaté, le terrain est accessible et le sera jusqu’au début de la seconde phase (début de la construction) prévue à l’automne. L’ouverture officielle est prévue pour 2024 », nous a-t-on mentionné.

Projet positif?

L’auteur de ces lignes a demandé à Patrick LeBire, directeur général, Immobilier de Groupe Sélection, de répondre à certaines critiques sur le caractère élitiste, selon certains, de ses édifices à logements de Rimouski.

Au Havre de l’Estuaire, les loyers de base varient de 1 350 $ pour un studio à 3 253 $ pour un logement de cinq pièces et demi, câblodistribution et chauffage compris. Des crédits d’impôt gouvernementaux peuvent toutefois s’appliquer.

 « Nous avons toujours été persuadés qu’il s’agissait d’un projet positif pour répondre à certains besoins de la communauté, notamment en matière de logement. Pour cette raison, nous sommes contents d’avoir été déterminés (choisis) et très enthousiastes à l’idée de réaliser ce projet à Rimouski », répond monsieur LeBire. 

Une esquisse du projet de Groupe Sélection pour le remplacement de la Grande Place. (Photo: Ville de Rimouski)

La décision de choisir Rimouski semble basée sur le marché et Groupe Sélection entend ériger son édifice de six étages, dont un commercial, dans le même respect du voisinage que l’a été la démolition.

« Quand on regarde les conditions de marché actuelles et nos analyses internes, nous sommes confiants que notre offre locative répondra à un besoin au sein de la communauté. En 2024, Groupe Sélection aura créé 170 logements de plus à Rimouski et le tout continuera d’être fait, comme à notre habitude, dans le plus grand respect possible de nos concitoyens », promet le directeur général, Immobilier.

« Énorme plus »

« Le projet de logements et d’un espace commercial au centre-ville est un énorme plus, particulièrement pour les besoins de logements de la portion croissante de notre population, c’est à dire les plus âgés.  De plus, les espaces délaissés de la Ville qu’on densifie en logements ou commerces constituent une avenue fort souhaitable, tant du point de vue climatique, communautaire, que des finances publiques », estime le conseiller de Saint-Germain, Philippe Cousineau-Morin.

Philippe Cousineau-Morin (Photo: courtoisie)

Revenus

Parlant de sous, le début du projet de la phase II de Groupe Sélection à Rimouski coïncide avec une hausse des pensions versées aux aînés par Ottawa.

 « La sécurité mentale, physique et financière des aînés doit demeurer une priorité pour tous les gouvernements. Groupe Sélection se réjouit de l’augmentation de la pension de la Sécurité de la vieillesse pour les aînés de 75 ans et plus, et il appuiera toujours les mesures qui améliorent la qualité de vie des Canadiens âgés », a commenté le président fondateur et chef de la direction du Groupe Sélection, Réal Bouclin, à ce sujet.

100 M$

Quand on dit que les coûts de construction ont énormément augmenté, l’investissement combiné des deux projets de Groupe Sélection dépassera sans doute les 100 M$. L’investissement pour les deux tours était prévu à hauteur de 50 M$ en 2012. Pour un édifice comprenant la moitié moins de logements, on prévoit entre 50 M$ et 60 M$ pour la seconde phase, en 2022-2024.

Facebook Twitter Reddit