Actualités > Québec 2022 > La CAQ présente un nouvel engagement
Québec 2022

La CAQ présente un nouvel engagement

La nouvelle députée caquiste de Rimouski, Maïté Blanchette-Vézina. (Photo courtoisie)

Alors que la campagne électorale approche à sa fin, la candidate de la Coalition Avenir Québec dans Rimouski, Maïté Blanchette Vézina, revient sur les engagements qu’elle a pris durant la campagne et en propose un nouveau.

Ce dernier consiste à une reddition de compte, le 1er lundi d’octobre de chaque année et ce, tout au long de son mandat, si elle était élue.

« C’est important pour moi de mesurer les avancées concrètes de mes engagements auprès de vous. Ainsi, une fois par an, le premier lundi d’octobre, je tiendrai une activité publique à laquelle seront conviés les médias régionaux afin de faire une reddition de compte auprès des citoyens sur mes dix-sept engagements. C’est ça pour moi faire avancer Rimouski, faire avancer le Québec », a déclaré la candidate.

Les engagements de Maïté Blanchette Vézina

1. Logement

  • Créer un groupe d’action sur le logement

2. Santé

  • Faire cheminer la modernisation de l’hôpital de Rimouski.
  • Soutenir les municipalités pour améliorer les infrastructures sportives
  • Appuyer les initiatives faisant de Rimouski un pôle de formation en santé.
  • Un meilleur accès aux citoyens avec la plateforme Votre Santé.
  • Bonifier l’offre de soins à domicile

3. Développement économique

  • Connecter Rimouski à l’autoroute 20
  • Réaliser le développement des places en CPE
  • Créer un milieu favorisant l’attraction et la rétention de la main d’œuvre.
  • Finaliser le déploiement du réseau cellulaire
  • Poursuivre le développement relié au fleuve

4. Culture

  • Reconnaissance de la cathédrale comme édifice patrimonial.
  • Soutenir les festivals et les lieux de production culturelle.
  • Appuyer la mise en place d’un quartier culturel à Rimouski

5. Environnement

  • Soutenir le projet d’agrandissement du parc du Bic.
  • Soutenir la création de la régie de transport interrégional.
  • La création du Fonds bleu doté d’un budget de 650 M$.
  • La réduction des GES avec l’énergie éolienne et la biomasse forestière.
Facebook Twitter Reddit