18.09.2020
Nouvelle de 18 h Costco: une circulaire... circule!

Costco: une circulaire… circule!

Des résidents de Rimouski ont reçu une circulaire de Costco dans les dernières semaines.

Ce qui entraîne bien des questions sur les intentions de l’entreprise qui pose ce geste, alors que la population est divisée non seulement sur le bien-fondé économique de son implantation à Rimouski, mais aussi sur les indices et conditions confirmant et favorisant  celle-ci.

Par exemple, une pétition est en circulation sur le web pour appuyer sa venue. Une rumeur disant que le maire, Marc Parent, était favorable à Costco a été associée à cette pétition. La situation a forcé ce dernier à formuler un démenti. Aussi, monsieur Parent a déjà fait connaître sa vision des choses dans un récent article du journal le soir.

Ni pour ni contre, il indique essentiellement que les opposants doivent considérer que Costco pourrait attirer des gens qui ne viendraient pas à Rimouski autrement. Certains vont même jusqu’à demander à la Ville de donner le terrain à Costco.

Chambre de commerce

La présidente de la Chambre de commerce et de l’industrie de Rimouski-Neigette, Catherine Lavoie, est formelle : à son avis, ce n’est pas parce qu’on reçoit des circulaires qu’on aura un magasin de cette chaîne à Rimouski.

« Il ne faut pas se fier à ça, car Costco a des banques de courriels et de codes postaux qu’elle utilise de manière aléatoire. Ça veut sans doute dire, simplement, que Costco sait qu’il y a beaucoup de gens de Rimouski qui ont fréquenté ses magasins dans une autre ville. Rien n’est confirmé hors de tout doute sur le bien-fondé des rumeurs qui amènent Costco à Rimouski. Pour ce que j’en sais, nous en sommes toujours à la même place dans le dossier Costco. Nous suivons le dossier de près et il n’y a toujours pas eu de confirmation officielle. »

Position

Invitée à faire connaître sa position, madame Lavoie répond : « Un Costco à Rimouski ? Certainement pas à tout prix. Et pour l’équité, ce serait fort injuste envers nos commerçants si on donnait le terrain à Costco, alors que tous les entrepreneurs doivent habituellement assumer les frais de leur propriété. La Ville doit demeurer équitable. C’est un enjeu difficile, qui peut avoir des effets pervers. »

Achat local

À l’approche des Fêtes, la présidente Lavoie rappelle l’importance de l’achat local. « L’éthique commerciale est un enjeu important. Comparez le service et comparez les garanties. Nos marchands offrent les deux et on peut se rendre les rencontrer et discuter directement avec eux, quand quelque chose ne va pas avec nos achats. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×