29.11.2020
Nouvelle de 17 h « On rentre 1 275 matchs d’expérience dans l’équipe » - Serge...

« On rentre 1 275 matchs d’expérience dans l’équipe » – Serge Beausoleil

À moins d’un mouvement de personnel mineur d’ici vendredi, le portrait de l’Océanic pour la deuxième moitié de saison est maintenant connu.

Le directeur gérant Serge Beausoleil a complété sept transactions dans les dernières semaines : six nouveaux joueurs ont été ajoutés et quatre autres ont quitté. Pour ce qui est des choix de repêchage, l’Océanic en a laissé aller quatorze et en a récupéré sept. Le dernier grand coup a été donné ce lundi, peu avant midi, avec l’acquisition de Justin Bergeron, un défenseur qui était convoité par quelques équipes. Il a coûté le jeune Alexis Brisson et cinq choix de repêchage. Les détails ici.

Globalement, les joueurs qui s’ajoutent sont le gardien Creed Jones, les défenseurs Walter Flower et Justin Bergeron ainsi que les attaquants Andrew Coxhead, Olivier Bourret et Nicolas Guay. Flower et Bergeron, c’est la nouvelle première paire de défenseurs de l’équipe tandis que Guay est dans le top 6 des attaquants de l’équipe. 

« Au total, on rentre 1 275 matchs d’expérience dans l’équipe avec nos nouveaux joueurs. C’est beaucoup de matchs, notamment en séries éliminatoires où il arrive toutes sortes de choses et où les gars poussent leur jeu plus loin », explique Beausoleil.

Il a dû payer le gros prix pour Bergeron. « Il pourrait jouer un an et demi ici, mais on pourrait avoir un retour sur l’investissement à un certain moment donné. C’est là qu’on peut mettre un peu plus de valeur dans une transaction comme ça, car le gars peut être de retour l’an prochain », poursuit le directeur gérant en référence au fait que Bergeron pourrait de nouveau être très convoité à pareille date dans un an.

Beausoleil rappelle les qualités et les succès de son nouveau défenseur. « Justin Bergeron est un gars qui joue sur 200 pieds, mais ses qualités offensives en font un joueur unique, ce qui en faisait un joueur très prisé sur le marché parce qu’il peut être de retour à 20 ans. Il a gagné la Coupe du Président et la Coupe Memorial. Il jouait alors sur le premier duo de défenseurs avec Noah Dobson. Il a immense expérience. Il va venir tonifier notre attaque et notre relance. On avait besoin d’ajouter ce talent offensif chez nos arrières. »

Le directeur gérant estime son club nettement amélioré à toutes les positions en commençant par en arrière. « Globalement, on a raffermi notre position dans les buts, on est allé chercher deux défenseurs de premier plan. On aimait déjà notre brigade défensive. Imaginez, D’Amours (Anthony) et Belliveau (Isaac) jouaient sur notre première paire et là, ils seront 5e et 6e. Ça vous dit un peu vers où on veut s’en aller. Ça nous donne beaucoup plus de profondeur. » On en déduit donc que Christopher Inniss et Zachary Massicotte formeront la deuxième paire de la brigade défensive.

La période de transactions est terminée. Il y aura, demain, repêchage des joueurs de 18 à 20 ans qui ne sont pas protégés par les équipes. C’est généralement tranquille de ce côté. Les 18 clubs ont aussi jusqu’à vendredi pour des mouvements à l’interne, comme réassigner des joueurs aux circuits mineurs. 

L’Océanic a d’ailleurs annoncé lundi avoir cédé les gardiens Raphaël Audet (collégial AAA) et Justin Blanchette (junior AAA). Le défenseur Antoine Leblanc (Valleyfield junior AAA) et l’attaquant Christophe Chiasson (Thetford collégial) ont également été réassignés.

L’Océanic se retrouve donc avec quatorze attaquants, huit défenseurs et deux gardiens. Il n’est pas impossible que ce nombre bouge un peu à la baisse d’ici vendredi.

Jones devant le filet mardi

L’Océanic reprendra l’action mardi soir avec la visite des Cataractes de Shawinigan. Creed Jones sera devant le filet avec Colten Ellis comme adjoint, lui qui revient donc au jeu après neuf semaines d’absence à la suite d’une opération. Il obtiendra le départ un peu plus tard cette semaine.

Adam Raska et Alexis Lafrenière rentrent au Canada aujourd’hui. Raska pourrait jouer demain tandis que Lafrenière sera au repos quelques jours. Il devrait être en uniforme pour les deux matchs de la fin de semaine face à Rouyn-Noranda. L’Océanic jouera aussi à Québec jeudi soir. Il ne faudrait pas se surprendre que le capitaine demande à son entraineur d’effectuer alors son retour avec l’équipe.

Beausoleil s’est fait élogieux envers son no 11 au terme du championnat mondial junior. « De voir notre capitaine remporter le championnat du monde, c’est quelque chose de fantastique. Je pense que c’était un objectif très important pour lui cette année de connaitre une saison du tonnerre avec l’Océanic, d’être champion du monde au niveau junior et de ramener la Coupe à Rimouski. C’est le troisième jalon dans ses objectifs et on va continuer de travailler là-dessus. On vient de lui fournir des éléments qui vont l’aider à nous guider vers les plus hauts sommets », a dit l’entraineur-chef.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×