24.09.2020
Nouvelle de 19 h « Pas d’odeurs dans la ville du bonheur! »

« Pas d’odeurs dans la ville du bonheur! »

Une quarantaine de personnes ont participé à une manifestation à propos du projet d’usine mobile de béton bitumineux dans le district Sacré-Coeur, ce midi, devant les bureaux du député de Rimouski à l’Assemblée nationale, Harold LeBel.

Les membres du Regroupement des résidents du chemin de Lausanne s’opposent à un projet de la compagnie Sintra d’installer une usine mobile de béton bitumineux dans leur secteur. L’entreprise y opère déjà une carrière et a demandé à la Ville de confirmer par résolution la conformité de sa demande à la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ).

C’est cette résolution adoptée l’automne dernier qui a déclenché le conflit qui oppose ces citoyens à la Ville de Rimouski. Le projet de Sintra vise à remplir une demande en asphalte grandissante, car des travaux majeurs sont prévus à Rimouski l’été prochain, entre autres sur l’autoroute 20 et en ville. « Pas d’odeurs dans la ville du bonheur », ont-ils scandé pendant la manifestation.

Changement de scène

En manifestant devant le bureau de Harold LeBel, les opposants transportent le dossier sur la scène provinciale, où plusieurs ministères sont concernés par le projet, dont l’environnement, plutôt que sur la scène municipale, où le dialogue est rompu.

Le porte-parole du Regroupement, Pierre Desforges, explique ici les principales raisons de ce changement de stratégie.

Une quarantaine de résidences seraient touchées par le projet, selon le Comité. Ces résidents craignent la pollution par le bruit et par les odeurs, la croissance de la circulation lourde et la dévaluation de leurs propriétés.

Réaction du député

Le député Harold LeBel a mentionné sur les ondes de TVA ce midi que « Ce qui se passe ici ce matin nous interpelle sur ce qu’on pourrait faire pour donner des réponses à ces gens. C’est mon rôle de faire ça. »

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×