01.10.2020
Nouvelle de 18 h Deux maisons sur trois en augmentation

Deux maisons sur trois en augmentation

Évaluation et comptes de taxes

La quête d’informations du journal le soir concernant l’impact du compte de taxes 2020 et du nouveau rôle d’évaluation sur les contribuables de Rimouski débouche sur de nouvelles conclusions.

Après avoir épluché le nouveau rôle d’évaluation de Rimouski tel que disponible sur le site de la Ville, nos constatations sont qu’il existe au moins une distorsion difficile à expliquer dans les nouvelles évaluations et que plus de 66% des propriétaires de résidences échantillonnées connaissent des hausses de leur valeur.

Lundi dernier, nous avions découvert que l’évaluation d’une maison du district de Sacré-Cœur a fait un bond de 63 000 $.

Dévaluation de 23 000 $

« Sur les 43 dernières résidences consultées, 29 sont en hausse de valeur et 14 sont en baisse, pour une proportion de deux tiers/un tiers. Je trouve qu’il y a là suffisamment d’informations pour s’interroger sur le système d’évaluation foncière et je continue d’en découvrir. Par exemple, sur la rue monseigneur Courchesne, dans le district Saint-Pie-X, deux maisons sont à la baisse et trois sont à la hausse, mais ce qui est surtout frappant, c’est que pendant qu’une propriété baisse de 23 000 $ (-9,9%), une autre, située presque à côté, augmente de 22 000 $ (+11,3 %) », explique un collaborateur qui effectue ces recherches.

Littoral vs plateaux

« II faut préciser que mon échantillonnage n’est pas aléatoire. J’ai commencé par faire les maisons situées sur le littoral, parce que la mienne est sur la rive, dans Sacré-Cœur, et je me suis rendu du Bic à Pointe-au-Père; puis, je suis remonté pour voir ce qui se passait dans les secteurs qui ne sont pas riverains », précise-t-il.

Thèse

« Au Bic, sur cinq maisons de bord de mer près du golf, tandis qu’une voit sa valeur monter de 7,5 % et une autre de 2,7 %, trois sont à la baisse, entre 1,8 % et 0,3 %. À Pointe-au-Père, j’estime que la majorité des résidences connaissent une baisse moyenne de 5 %. En résumé je crois de moins en moins à la thèse avancée par la Ville d’une augmentation moyenne du compte de taxes de 4,1 % », soutient encore cet ex-gestionnaire et spécialiste du contrôle de la qualité qui préfère demeurer anonyme.

Témoignages

Le journal le soir accueille les témoignages des citoyens et en fera un résumé dans un nouveau reportage et avec de nouvelles informations, demain. On peut écrire à l’auteur de ces lignes à pmichaud@journallesoir.ca.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×