02.07.2020
Chroniques Cinéma «Birds of prey», la rédemption de DC?

«Birds of prey», la rédemption de DC?

À quoi peut-on s’attendre lorsque le film précédent était un nanar mal ficelé?

Avant de commencer ma critique, je dois d’abord vous faire une confession. Lorsque la Warner Bros. Pictures a décidé qu’elle entrait dans le train des univers étendus, à l’instar de Marvel et Disney, je me suis promis de regarder et d’acheter chaque film du DCEU. Ce n’est probablement pas l’une de mes meilleures décisions, mais je suis un fan inconditionnel des comics de DC, j’ai donc encore espoir que cet univers pourra décoller et battre Marvel!

Pour ceux qui ne sauraient pas de quoi je parle lorsque je mentionne le DCEU (DC Extended Universe), voici un court résumé : Le DCEU, c’est l’univers qui comporte tous les films basés sur les personnages de DC Comics (Superman, Batman, Wonder Woman, etc.).

Le film

Le film a été réalisé par Cathy Yan, réalisatrice très peu connue du grand public. Pourtant, Cathy Yan a été primée au festival de Sundance en 2018 pour son premier long métrage Dead Pigs. L’actrice principale est Margot Robbie (Le loup de Wall Street) dans le rôle de la très éclatée Harley Quinn, elle qui porte aussi pour l’occasion le chapeau de productrice du film. Dans le rôle de l’antagoniste, nous retrouvons Ewan McGregor (Ferrovipathes) qui interprète Roman « Black Mask » Sionis.

L’histoire du long métrage se passe quelque temps après la fin de L’escadron suicide. Le Joker et Harley Quinn se sont séparés, ce qui force Harley Quinn à s’émanciper et à devenir indépendante. Durant cette période, elle croise Roman Sionis et d’autres personnages avec qui elle créera des liens plus ou moins positifs.

Il est à noter que Birds of prey est le premier film sorti en salle du DCEU qui est classé 17 ans et + aux États-Unis, en grande partie à cause de la vulgarité et de la violence dont il est composé. Officiellement, ce film est le deuxième avec ce classement, car la version Director’s cut de Batman V. Superman était également déconseillé aux plus jeunes, mais n’était disponible que sur DVD.

La critique

Commençons avec ce constat, l’humour est omniprésent. Parfois lourd, mais force est de constater que celui-ci fait mouche. Il m’est arrivé à plusieurs reprises de rigoler pour un gag, issu du dialogue ou de l’image. Le scénario est un peu bancal, mais l’action et la direction photo aident à rendre le tout plus digeste. 

Deux moments dans le film m’ont particulièrement plu. Premièrement, l’introduction en dessins animés, avec la narration d’Harley Quinn, rigolote et très bien dessinée. Aussi, une scène d’action vers le milieu du film est particulièrement bien réalisée, bourrée d’action et montée avec dynamisme.

Les acteurs nous offrent une bonne prestation. Ewan McGregor et Margot Robbie parviennent à nous faire croire que leurs personnages sont réellement fêlés du bocal. J’ai déjà hâte de regarder cet opus en version audio originale pour vraiment ressentir la performance des acteurs. En ce qui concerne la performance des acteurs secondaires, je n’ai pas réussi à m’attacher à ceux-ci, même si certains donnent une bonne prestation.

En conclusion

Je suis allé voir le film sans m’attendre à quoi que ce soit, donc je n’ai pas été déçu. J’ai passé un bon moment, c’est un bon divertissement, mais c’est tout. En général, la qualité du film est supérieure à L’escadron Suicide, mais celles et ceux qui comme moi ont regardé les deux épisodes seront d’accords pour dire que le marche n’était pas bien haute…

Si vous voulez passer un moment de détente sans réflexion le tout ponctué de scènes violentes et de langage vulgaire, ce film pourrait faire partie de vos options lors de votre prochaine sortie cinéma.


Si vous êtes allés le voir, qu’est-ce que vous en avez pensé? Écrivez-le dans les commentaires sur la page Facebook du journal le soir ou contactez-moi par courriel.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×