09.08.2020
Nouvelle de 18 h Ellis échangé : « La raison l’emporte sur le cœur » -...

Ellis échangé : « La raison l’emporte sur le cœur » – Serge Beausoleil

Le directeur gérant de l’Océanic dresse un bilan du repêchage

La séance de repêchage 2020 de l’Océanic s’annonçait pour être tranquille. Mais la transaction impliquant Colten Ellis a été le point saillant de la journée de Serge Beausoleil.

En l’échangeant aux Islanders de Charlottetown contre trois bonnes sélections de repêchage, le directeur gérant de l’Océanic a regarni sa banque de choix. Une décision qui s’imposait dans le contexte actuel de l’équipe qui avait dû payer pour s’améliorer lors des deux dernières saisons.  

« Colten est tout ce qui représente les valeurs de l’Océanic. Il est un gars qui est impeccable sur et hors de la patinoire. Il est tout un compétiteur. Mais, quand on arrive sur le plancher avec une offre qui permet de rentabiliser un joueur qui nous a donné trois très belles années, la raison l’emporte sur le cœur. On obtient un choix de première, un choix de deuxième et un choix de troisième ronde. C’est une bonne transaction hockey, mais on avait le cœur gros de laisser partir notre gardien no 1 depuis trois ans », a-t-il expliqué dans un point de presse samedi, en fin d’après-midi.

L’un de ces choix, le no 39 en 3e ronde aujourd’hui, a permis à l’équipe de parler une première fois avec la sélection de Jacob Mathieu. « Il est le secret le mieux gardé de Lévis qui, année après année, a beaucoup de succès sur la patinoire. Il est un joueur sur 200 pieds, intelligent et dédié que nous avions en haute estime. Mathieu est une très belle acquisition pour nous », a dit Beausoleil qui avait aussi de bons mots sur son autre choix de 3e ronde en Charles-Antoine Beauregard « un ailier de puissance et un compétiteur. Nos quatre premières sélections sont des attaquants qui compétitionnent, des joueurs comme on apprécie chez nous. »

En 5e ronde, il a mis la main sur le 4e meilleur buteur de la Ligue midget AAA en Alexandre Lefebvre. « On espérait beaucoup qu’Alexandre soit là en 5e ronde. S’il a glissé jusque-là, c’est qu’il est un gars de 16 ans (il va jouer sur ses 17 ans) alors que souvent, les organisations vont y aller avec des 15 ans. On l’avait en haute estime. Son entraineur nous a dit qu’il est un joueur extrêmement dédié qui était une pierre angulaire de leur organisation. »

L’Océanic n’a repêché qu’un joueur de la région en Philippe Labrie. Ce qui a chagriné Beausoleil. « Philippe est un défenseur gaucher avec un très bon gabarit et un très bon patineur, intense, avec des habiletés. Il devrait se tailler un poste avec les Albatros midget AAA la saison prochaine. On aurait aimé mettre la main sur un peu plus de joueurs de notre région, mais il n’y en avait pas tellement. On a essayé de s’avancer, mais ça n’a pas été possible de le faire », a-t-il expliqué.

Il a aussi indiqué qu’il s’est entendu avec un gardien de but format géant de Rimouski, Thomas Martin, qui jouait avec les Sélects de l’école Paul-Hubert dans la LHPS. Il sera au camp d’entrainement.

Bergeron / Jones

Par ailleurs, dans le dossier des 20 ans, Beausoleil n’a pas caché que les discussions ont été sérieuses avec ses homologues concernant Justin Bergeron dont la valeur est très élevée. « C’est allé très loin. Justin est le meilleur arrière de 20 ans disponible. Il est en demande et on était très près d’une entente. Il manquait des choses pour peaufiner tout ça. On n’était pas à l’aise avec la transaction. Pour nous, avoir Justin pour débuter la saison et nous aider à élever nos jeunes, c’est une possibilité aussi. Il y a beaucoup de parité dans la ligue et il y aura beaucoup de possibilités pour l’échanger. Il nous reste à être patients dans ce dossier », a expliqué le directeur gérant.

En échangeant Ellis, ça signifie qu’il donne le filet à un autre 20 ans, Creed Jones. « Creed a connu une fabuleuse demi-saison avec nous. Il n’a permis que 17 buts en 12 matchs. Il est un gardien no 1 de grande qualité et on n’est pas gêné avec Creed, un gars avec énormément de calme devant le filet », a dit Beausoleil.

Prochaine étape : le repêchage international. L’Océanic devra alors remplacer Dmitry Zavgorodniy.

À lire aussi: sept joueurs de la région sont repêchés

Suivez-nous sur les réseaux sociaux



   

Inscrivez-vous à notre infolettre

Télécharger l'application web du journal le soir

Télécharger
×