Chroniques > Sport et société > Le Canadien mérite sa place en finale
Sport et société

Le Canadien mérite sa place en finale

Ma prédiction : le Lightning en six
Le Canadien a bien mérité son titre de conférence et sa place en série finale. (Photo: Facebook-LNH)

Lorsque Marc Bergevin s’est fait demander, hier, de décrire les sentiments qu’il vit en ce moment, il a résumé la situation en deux mots: excitant et surréel.

La présence du Canadien dans la grande finale est en effet assez surréaliste, comme si ce n’était déjà pas assez étrange d’avoir une finale de la coupe Stanley en plein mois de juillet. À travers les cas de COVID, les victoires miracles et quelques buts chanceux, la seule constante dans ce désordre est que le Canadien est encore une fois négligé, cette fois-ci contre le champion en titre, le Lightning de Tampa Bay.

Victoire colossale

En lisant les prédictions, il semble que certains experts minimisent l’ampleur de la surprise dans la série contre Las Vegas. Apparemment, les adversaires n’étaient pas si imposants et que Tampa Bay et nous avons maintenant un vrai défi. C’est vrai que le Lightning est peut-être la meilleure équipe du circuit Bettman, mais la victoire du Canadien contre les Knights était colossale.

Tellement, en fait, qu’elle sera une bonne préparation pour le défi de taille qui s’en vient. Le Canadien a su contenir des offensives aussi impressionnantes que celle de Tampa Bay durant les séries. Le Canadien a su percer des défensives redoutables durant ces séries. Mais, pour la première fois, le Canadien affronte une équipe avec un gardien aussi bon, sinon plus, que le sien.

Vasilevsky

Le Canadien n’est pas arrivé par hasard en finale. Il mérite pleinement sa place, malgré quelques situations chanceuses ici et là. Cependant, on peut douter que son attaque puisse intimider Andrei Vasilevsky. C’est pourquoi je crois que le parcours excitant et surréel du Tricolore prendra fin par une défaite en six matchs.

Boutade

Un autre fait saillant du point de presse de Marc Bergevin fut son commentaire voulant qu’il pourrait prendre sa retraite si le Canadien remporte la coupe Stanley. Bergevin est reconnu pour son sens de l’humour, mais on peut se demander s’il n’y a pas un fond de vérité dans cette boutade. Il ne reste qu’un an à son contrat et on peut imaginer qu’une Coupe Stanley serait la consécration ultime de sa carrière.

Quel défi reste-t-il après avoir ramené le célèbre trophée dans la cour des Montréalais après 28 ans d’attente? On ne serait pas à une surprise près dans cet été surréaliste, après tout.

Facebook Twitter Reddit