guycaron
Chroniques > Sport et société > Blogue des séries : le Canadien doit montrer plus d’acharnement face aux Knights
Sport et société

Blogue des séries : le Canadien doit montrer plus d’acharnement face aux Knights

Le Canadien aura droit à 1 000 partisans de plus, vendredi. -Photo: Facebook-LNH

À quelques heures du deuxième match, le Canadien continue sa traversée du désert à Las Vegas.

Après avoir été louangé (avec raison) lors des deux dernières semaines, Dominique Ducharme devra prouver qu’il est capable de faire les ajustements nécessaires pour redresser la barre. Il l’avait fait avec brio contre les Leafs. Voyons maintenant s’il peut en faire autant contre les hommes de Peter DeBoer.

Je pourrais vous sortir une tonne de clichés ici sur les choses que le Canadien devrait faire et ils seraient probablement tous vrais. Cependant, si on veut simplifier la chose, la clé de la victoire du Canadien est de percer la défensive des Golden Knights et déranger Marc-André Fleury. Ce ne sera pas avec des jeux de la semaine que le CH pourra s’inscrire au pointage mais bien avec des buts d’acharnement.

Le remède

Il faudra se tenir près du filet et saisir toutes les chances possibles, que ce soit par déviation ou bien par multiples retours. Ce n’est pas joli mais c’est le remède pour la Sainte-Flanelle si elle peut espérer revenir chez elle avec une victoire en poche. Si cela se produit, tout est possible.

Parlant des matchs à domicile, je dois avouer que j’ai été un peu mal à l’aise face aux démarches de François Legault dans le but d’élargir la limite de partisans au Centre Bell. Lui qui se plaît à dire qu’il écoute la science a plutôt évoqué une discussion avec Philip Danault à ce sujet, un homme qui, aux dernières nouvelles, n’est pas un scientifique.

François Legault a aussi expliqué qu’une plus grande foule donnerait de meilleures chances de gagner, un argument assez faible sur le plan scientifique. Il n’aura finalement eu droit qu’à 1000 spectateurs supplémentaires, un chiffre sûrement en bas de ses attentes. On apprécie l’enthousiasme de notre Premier ministre, mais il devrait quand même se garder une petite gêne dans ce dossier. La situation s’améliore, mais il faut toujours se méfier de la pandémie, même quand le Canadien est en demi-finale.

Facebook Twitter Reddit