guycaron
Chroniques > Potentiel humain > Quelles sont les couleurs de votre intelligence?
Potentiel humain

Quelles sont les couleurs de votre intelligence?

Crédit photo: Alan de la Cruz sur Unsplash

Je vous invite à lire cette chronique jusqu’au bout même si vous ne vous sentez pas interpellé dès le début… Je vous confirme que cette chronique nous concerne tous.

Depuis tout récemment on entend de plus en plus parler de douance. Nos acolytes européens parlent de surdouance. Les Américains, eux, disent «gifted». On sert ces termes à toutes les sauces et on analyse toutes les questions possibles – Comment gérer un surdoué au travail? Un surdoué est-il nécessairement malheureux? – on invente de nouveaux termes tel que zèbre pour atténuer dans l’esprit collectif l’impact du préfixe «sur» qui est rébarbatif (surtout pour les principaux concernés, qui eux, ne se sentent parfois pas du tout intelligents). J’écrivais moi-même sur ce sujet, ici, il y a un an (voir chroniques ci-dessous). Mais ce matin, j’ai envie de nuancer tout ça, de prendre un peu de recul et de replacer cela dans une vision plus large.

Vous vous posez des questions depuis toujours. Bien que vous sachiez à l’intérieur de vous que vous êtes intelligent, vous accumulez des preuves au quotidien qui vous font croire que vous ne l’êtes pas : vous vous perdez sans arrêt dans vos idées même jusqu’à ne plus savoir de quoi vous parliez, les mots vous restent accrochés sur le bout de la langue très souvent sans même pouvoir sortir, vos idées sont tellement claires dans votre tête, mais tellement floues dans votre bouche, etc. Vous SAVEZ, mais êtes incapable d’expliquer pourquoi et comment.

Ou au contraire…

Vous saisissez les situations dans leurs plus infimes détails. Vous êtes en mesure de tout expliquer et décortiquer jusqu’au plus petit élément. Vous êtes parfaitement capable d’expliquer pourquoi et comment. Les autres vous laissent prendre la parole (vous y incite même) et vous suivent sans broncher. Si vous passiez un test de QI – ou peut-être est-ce déjà fait – vous seriez dans la courbe supérieure.

L’intelligence évaluée par un test de QI n’est pas l’Intelligence avec un grand I. C’est simplement l’une des facettes de l’intelligence. L’humain est un être complet et complexe qui, au fil des siècles, a développé de nombreuses facultés cognitives (et en a ignoré de plus en plus certaines autres). Je n’entrerai pas ici dans les détails scientifiques je ne vais qu’énumérer quelques-unes de ces facettes.

L’intelligence spatiale

L’intelligence émotionnelle

L’intelligence logico-mathématique

L’intelligence musicale

L’intelligence intuitive

L’intelligence verbale

L’intelligence kinesthésique

Et le fameux test de QI dans tout ça, il évalue laquelle de ces facettes?

Eh oui! je vous le donne en mille : l’intelligence logico-mathématique.

Voilà pourquoi des personnes très intuitives ne pèteront probablement jamais de score à un test de QI. Il n’existe pas de test qui évalue les autres facettes de l’intelligence humaine – pas encore – mais cela n’est de toute façon pas nécessaire.

Même si vous avez donc un QI de plus de 130, vous n’êtes donc pas nécessairement doué dans toutes ces facettes, mais bien pour l’une d’entre-elles : la facette logique.  

Toutes ces facettes de notre intelligence sont plus ou moins développées chez chacun d’entre nous. Toutes, elles se développent, ou se sont développées, plus ou moins dans notre passé et se développeront encore dans notre futur.

On sait maintenant que le cerveau est plastique et se développe sans cesse. Tout le monde peut devenir plus intuitif, plus logique, plus habile à manier les espaces ou les mots. Cependant, notre bagage de départ fait tout de même une différence. Notre historique aussi (un enfant encouragé à s’entrainer des heures au maniement du hockey aura plus de chances de devenir un bon joueur plus tard, c’est indéniable).

Certaines de ces facettes de notre intelligence globale n’ont pas été encouragées à être exploitées. L’intelligence émotionnelle et l’intelligence intuitive ont souvent été brimées, découragées, car elles ne passent pas par des modes de pensées conventionnels. Cependant ces facettes sont, depuis les dernières années, de plus en plus explorées, exposées et encouragées. Un retour aux sources, quoi!

Vous êtes de ces personnes qui saisissez les situations dans leur ensemble en quelques instants à peine, vous SAVEZ, mais êtes incapable d’expliquer pourquoi et comment, vous vous taisez donc la plupart du temps et laissez les autres prendre la parole?

Vous avez l’intelligence intuitive très développée. Vous analysez les choses sans même vous en rendre compte à partir de votre inconscient et envisagez les choses très globalement. Vous pensez en images.

Mais vous vous taisez (et/ou vous vous tapez sur la tête en plus!) parce que ce type d’intelligence n’est pas socialement reconnu dans notre société occidentale et que vous croyez, à tort, que vous n’êtes pas intelligent parce que vous n’êtes pas en mesure de développer la logique derrière votre idée, votre flash ou votre solution. Votre manque de confiance en vous – bien évidemment puisqu’on ne vous a jamais encouragé – vous incite à vous taire. Et surtout, jamais vous n’oseriez dire à votre équipe de travail ou vos amis plus tard lorsque le futur vous donnera raison : je vous l’avais dit! (ben non! 1. vous ne l’avez pas dit et 2. le syndrome de l’imposteur qui vous suit partout ne vous l’autoriserait pas).

Vous ne vous sentez pas concerné… peut-être est-ce ce deuxième scénario qui vous ressemble.

Vous saisissez les situations dans leurs plus infimes détails. Vous êtes en mesure de tout expliquer et décortiquer jusqu’au plus petit élément. Vous êtes parfaitement capable d’expliquer pourquoi et comment. Les autres vous laissent prendre la parole (vous y incite même) et vous suivent sans broncher.

Vous avez l’intelligence logico-mathématique très développée. Vous analysez les choses concrètes, qui se calculent. Tout ce qui est encore inexplicable ou semble illogique ne vous concerne pas.

Cette facette de l’intelligence a été depuis toujours encouragée dans notre société occidentale. Elle a même été – et est encore – nommée : l’Intelligence. Vous avez une confiance en vous inébranlable (bien sûr! On vous suit et vous montre en exemple!) et vous ne vous sentez jamais imposteur. Vous avancez droit devant sans vous retourner.

Chaque individu est différent. Chaque individu est différemment intelligent. Voyez ces personnes qui sont atteintes de trisomie et/ou d’une déficience intellectuelle, voyez comme leur intelligence émotive et humaine est développée. Mais aucune d’entre elles ne dépasse la courbe des 100 sur l’échelle du QI. Et pourtant!

Certains individus qui débordent de la courbe et dépassent les 150 sont incapables de prendre la parole en public ou même d’entretenir des relations simples ou positives. Une immense intelligence rationnelle dénuée d’intelligence émotionnelle ne rend pas plus heureux ou fonctionnel en société.

Chaque individu est différent. Chaque individu est différemment intelligent.

Quelle est la couleur de votre intelligence?

Quelles sont les couleurs de vos proches? Collègues, enfants, amis, conjoint?

Dans quelle couleur êtes-vous tombée lorsque vous étiez embryon et enfant? Et quelles couleurs vous font défaut aujourd’hui? Prendre conscience de ces forces qui sont vôtres vous fera mieux vous comprendre et vous permettra de vous accepter et de savoir sur quoi miser.

Prendre conscience de vos faiblesses vous fera mieux vous comprendre aussi et vous permettra de choisir dans quoi investir. Un cadre très logique peut devenir plus humain. Un artiste très intuitif peut devenir plus organisé.

Et surtout, surtout, un être logique et un être intuitif peuvent se serrer la main, se respecter et surtout travailler en collaboration afin de soulever des montagnes!

Demain, au travail, au lieu de pousser des soupirs quand le discret de l’équipe qui n’ose pas exprimer son point de vue, s’embrouillera dans son explication, demandez-vous : est-ce un intuitif? Et tendez-lui une perche pour qu’il exprime son point de vue. Dépassez le fait qu’il s’embrouille un peu et laisse-lui le temps, le temps d’organiser sa pensée pour que vous puissiez la comprendre. Au lieu de le couper, facilitez-lui la parole en le questionnant sur les mots et les détails. Tentez de comprendre ces images qu’il dessine au-delà des mots. Voyez au-delà de ce qui semble être et créer des ponts entre vos visions.

Laissez-lui vous apprendre à voir. Apprenez-lui à dire.

Si vous vous entrainez à cela, quelles seront alors demain LES couleurs de votre intelligence?

Et vous qui êtes de grands leaders intuitifs et qui avez déjà appris à jongler aussi avec le rationnel, osez avouer que votre intuition est à la source de ce flash génial qui a fait gagner des fortunes à l’entreprise l’année dernière!

Démocratisons l’intelligence!

Autres articles du même auteur sur le sujet de l’intelligence:

Facebook Twitter Reddit