Nouvelle de 18 h > Le CNM Évolution prêt pour le 2 juin
Nouvelle de 18 h

Le CNM Évolution prêt pour le 2 juin

Le CNM Évolution, aperçu bien à quai, à Rimouski, cette semaine. (Photo: courtoisie Christian Boudreau https://www.facebook.com/couronsneuros )

La compagnie de traverse Rimouski-Forestville qui opère le traversier CNM Évolution semble vouloir aller de l’avant et être en opération cette saison, malgré l’incertitude entourant la démarche entreprise par les deux villes qu’elle dessert.

C’est ce qui ressort notamment de notre revue des actualités de la dernière semaine publiées dans les pages du Journal Le Soir. Le site Internet de la compagnie annonce aujourd’hui, vendredi, le début de la saison pour le 2 juin, même si l’identité des deux finalistes de l’appel d’intérêt lancé par la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) et la Société d’économie et de développement de Forestville n’est pas encore connue.

Imbroglio

Ces deux organismes ont été mandatés par leur ville en début d’année pour lancer un appel d’intérêt auprès des entreprises spécialisées, afin d’assurer la pérennité du service. Le manque de soutien financier des services de traverse privés, comme le service Rimouski-Forestville, par rapport aux services publics, comme à Matane, est en cause. Le propriétaire du CNM Évolution, Hilaire Journault, s’en plaint et la reprise du service semble incertaine chaque année, ce qui a incité les deux villes à tenter de trouver un transporteur qui prendrait des engagements à long terme.

Métal du Golfe_VF

Le président de la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette, Guillaume Sirois, a rappelé en début de semaine que le traversier suscite des retombées économiques de 4 M$ et qu’il faudrait démêler cet imbroglio.

Circulation sur le chantier

Par ailleurs, monsieur Sirois est aussi au centre de l’une de nos nouvelles ayant le plus fait réagir cette semaine, alors qu’il partageait une vidéo démontrant le comportement dangereux de certains automobilistes sur le chantier du vieux pont de la rivière Rimouski. Monsieur Sirois a partagé une nouvelle vidéo à ce sujet cet après-midi. Transport Québec semble avoir amélioré la signalisation, mais comme le Ministère le signalait cette semaine, c’est d’abord le comportement des automobilistes qui provoque les accidents.

Lundi 23 mai

Le président de la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette souhaite obtenir des garanties quant au retour du service de traversier entre Rimouski et Forestville.

Après deux ans d’absence, pandémie oblige, le spectacle annuel des Étoiles de Zac de la Ferme des Sorbiers pourra avoir lieu cette année.

Mardi 24 mai

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann et le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, ont confirmé mardi matin un projet de décentralisation vers l’Université du Québec à Rimouski du programme de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.

Une vidéo de circulation captée par un automobiliste rimouskois démontre des problèmes de sécurité sur le chantier du vieux pont de la rivière Rimouski, qui seraient surtout causés par des conducteurs imprudents.

Mercredi 25 mai

Le maire de Rimouski, Guy Caron, confirme que toutes les étapes préalables au début des travaux de démolition de la vieille partie du centre commercial la Grande Place sont complétées.

Dans sa série de reportages sur la circulation, le Journal Le Soir met en lumière plusieurs enjeux de sécurité au carrefour du boulevard Saint-Germain et de la rue Lausanne, à Rimouski.

Jeudi 24 mai

Les découvertes de carcasses d’oiseaux morts le long du rivage, entre autres à Sainte-Flavie et dans le secteur Rocher-Blanc de Rimouski, se multiplient.

Le Comité organisateur de la 57e Finale des Jeux du Québec à l’été 2023 (COFJQ – 2023) à Rimouski a lancé, jeudi, le fan-club Rimouski 2023 en plus de présenter quatre ambassadeurs. 

Vendredi 25 mai

TELUS confirme un investissement de 20 M$ au Bas-Saint-Laurent.

Le maire de Rimouski, Guy Caron, et le maire de Gaspé et président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), Daniel Côté, rappellent aux partis politiques que la crise du logement doit être une priorité absolue.

Facebook Twitter Reddit