Nouvelle de 17 h > Les messages sont clairs
Nouvelle de 17 h

Les messages sont clairs

Pour les politiciens en campagne
Le service de traversier entre les deux rives a été interrompu l’an dernier et cette année. (Photo: YouTube – Sylvain Lepage)

En révisant les sujets qui ont fait la une du Journal Le Soir, cette semaine, on constate que, si on peut dire communément : « Ça va pas ben ».

Ça ne va pas bien et les politiciens qui participent à la présente campagne électorale provinciale sont priés de noter quels sont les sujets qui préoccupent les citoyens. La crise du logement, l’industrie du taxi, les services de liaison maritime et le transport en général sont des sujets sur lesquels les citoyens veulent obtenir des réponses et des engagements.

On retiendra notamment que quelque 6 000 personnes, soit grossièrement 10% de la population de la MRC Rimouski-Neigette, est en situation de pauvreté. Comment pourra-t-on loger ces personnes dans un contexte où le taux d’occupation est à 99,2%?

Cap important

On vient de franchir un point de non-retour avec l’affichage d’un logement d’une pièce et demie à 1 100 $. Le député sortant, Harold LeBel, qui ne sera pas de retour après deux mandats, a invité les électeurs à faire valoir leur inquiétude à ceux qui tentent d’être élus.

Par ailleurs, il semble bien que la lune de miel entre la Traverse Rimouski-Forestville et les élus et organismes économiques de ces deux villes soit terminée. Le traversier de Rimouski est le moins subventionné des quatre qui se succèdent sur le littoral, avec Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles et Matane. Toutes ces entreprises ont des modèles d’affaires différents.

Lundi 15 août

L’entreprise Pizza Salvatoré confirme son intention de venir s’implanter à Rimouski.

Le député sortant de Rimouski, Harold LeBel, invite les électeurs à insister auprès des candidats aux élections du 3 octobre au sujet de la crise du logement.

Mardi 16 août

La visite des hockeyeurs vedettes Sidney Crosby et Nathan MacKinnon attire l’attention.

La crise du logement pourrait s’avérer dramatique pour quelque 6 000 personnes en situation de pauvreté, dans Rimouski-Neigette.

Mercredi 17 août

Le Soir révèle en exclusivité un nouvel épisode de la saga du traversier Rimouski-Forestville qui laisse croire que les responsables du développement économique des deux villes ne veulent plus du navire, ni de son opérateur. Le problème du financement public continue de se poser.

Le Journal Le Soir dévoile une série de nouveautés à compter de la rentrée, dont des matches de football diffusés sur sa plateforme et des nouveaux balados de sport et d’actualité.

Jeudi 18 août

À n’en pas en douter, le sport scolaire a eu des effets très bénéfiques dans la vie de Pierre-Antoine D’Astous, le coordonnateur du programme de football des Pionniers.

L’industrie du taxi est en péril, à Rimouski.

Vendredi 19 août

Le député fédéral Maxime Blanchette-Joncas se montre très préoccupé par le recul de la langue française au pays.

Le président du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, rencontre une quarantaine d’entrepreneurs et veut appuyer la relève en affaires.

Facebook Twitter Reddit